advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Aviation Civile
Thai Airways ne conservera que ses Airbus A350, Boeing 787 et 777-300ER
Thai Airways ne conservera que ses Airbus A350, Boeing 787 et 777-300ER
© DR

| La rédaction

Thai Airways ne conservera que ses Airbus A350, Boeing 787 et 777-300ER

Alors que Thai Airways doit toujours présenter devant les tribunaux son plan de reprise, il apparaît d'ores et déjà établi que la flotte long-courrier sera réduite aux Airbus A350, Boeing 787 et 777-300ER.

Retrait des Airbus A380, A330-300 et Boeing 747-400

C'est le 2 mars prochain que Thai Airways doit présenter les volets et modalités de son plan de reprise à la Cour centrale des faillites de Thaïlande mais certains éléments commencent à sortir ici et là dans la presse locale. Les licenciements annoncés de 395 pilotes de la compagnie aérienne accompagne en fait le retrait de la flotte d'un certain nombre de long-courriers. D'abord, le vénérable Boeing 747-400 dont les neuf exemplaires sont immobilisés depuis le mois de mars 2020, à l'exception d'un seul qui réalise des vols ponctuels. Ensuite, les jeunes Airbus A380 et A330-300. 

Une flotte long-courrier centrée sur les Airbus A350, Boeing 787 et 777-300ER.

Au nombre de six, les Airbus A380 affichent en effet une fourchette d'âge de seulement 7 à 9 ans mais leur capacité les pénalisent dans le contexte actuel et devant la perspective d'une reprise progressive du trafic. Une décision que d'autres opérateurs d'A380 ont prise. Plus surprenant, les 15 Airbus A330-300 doivent aussi être retirés du service alors que la moyenne d'âge du parc dépasse à peine les 10 ans et certains sont même sous les huit ans. Thai Airways semble donc faire le choix d'organiser la reprise de son réseau long-courrier autour des Airbus A350-900 et des Boeing 787 mais aussi des 777-300ER.

Rationalisation de la flotte

Thai Airways compte 14 Boeing 777-300ER au registre, dont six exemplaires détenus en propre, et doit encore en réceptionner deux exemplaires dans le cadre de contrats de location. Les six 777-200ER ont été mis en vente bien avant la crise. La compagnie aérienne dispose également de six Boeing 787-8 et de deux Boeing 787-9 qui sont, eux aussi, l'objet de contrats de location. Idem pour huit des douze Airbus A350-900. Les quatre détenus en propre ont tous été livrés. Cette rationalisation autour de ces trois modèles d'avions fait sens. Avec des capacités respectives de 264, 298, 321 et 348 sièges, les 787-8, 787-9, A350-900 et 777-300ER se complètent et permettent au transporteur de répondre aux fluctuations de la demande. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription