0
Espace
Tests acoustiques pour le satellite Sentinel 6A
Tests acoustiques pour le satellite Sentinel 6A
© D. Miller / Airbus

| Pierre-François Mouriaux

Tests acoustiques pour le satellite Sentinel 6A

Le satellite européano-américain, construit sous la maîtrise d’œuvre d’Airbus, entame une nouvelle série d’essais chez IABG en Allemagne, en prévision de son lancement cet automne.

A six mois du décollage

Aujourd’hui prévu pour un lancement le 10 novembre prochain à l’aide d’un lanceur Falcon 9 de SpaceX depuis la base militaire de Vandenberg, en Californie, le satellite Sentinel 6A d’altimétrie océanographique termine ses essais environnementaux au siège de société allemande IABG (Industrieanlagen-Betriebsgesellschaft mbH), à Ottobrunn, près de Munich – qui dispose des installations d’essais les plus importantes d’Allemagne (voir reportage dans Air & Cosmos n°2687 du 8 mai 2020).

Le satellite avait été livré sur le site en novembre 2019, et a déjà subi une première série d’essais environnementaux.

Cette fois, il s’agit de mener des tests acoustiques simulant le décollage, dans une chambre réverbérante de 100 m2 équipée d’immenses haut-parleurs.

Ces tests consistent en quatre explosions sonores de 60 secondes, dirigées sur le satellite avec une intensité croissante qui culminera à 140 dB.

 

Hommage

Sentinel 6A (ou Jason CS, pour Continuity of Service) est le premier des deux satellites de la mission Sentinel 6 du programme Copernicus de l’Union européenne pour l’environnement et la sécurité, menée en coopération avec l'Agence spatiale européenne, Eumetsat (l'organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques), le Cnes, mais également la Nasa et la Noaa (l'agence américaine d'observation océanique et atmosphérique).

Fin janvier, le satellite a été baptisé Michael Freilich, scientifique retraité de la Nasa reconnu pour ses travaux en sciences de la Terre.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription