0
Espace
SES 12, le nouveau géant électrique
SES 12, le nouveau géant électrique
© Airbus Defence and Space

| Pierre-François Mouriaux 323 mots

SES 12, le nouveau géant électrique

Le 4 juin, SpaceX a mis à poste un nouveau satellite géostationnaire de télécommunications pour l’opérateur SES. Un satellite tout électrique, qui n’est rien d’autre que le plus lourd et le plus puissant du monde à ce jour.

Chez Airbus Defence and Space, où il a été construit, son surnom était « the beast » (la bête) : SES 12, le nouveau satellite géostationnaire de télécommunications tout électrique de l’opérateur luxembourgeois SES, mesure en effet 8 m de haut pour 3,5 m de large, affiche 5,4 tonnes au décollage, et dispose d’une capacité électrique

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité