0
Espace
SES 12, le nouveau géant électrique
SES 12, le nouveau géant électrique
© Airbus Defence and Space

| Pierre-François Mouriaux 323 mots

SES 12, le nouveau géant électrique

Le 4 juin, SpaceX a mis à poste un nouveau satellite géostationnaire de télécommunications pour l’opérateur SES. Un satellite tout électrique, qui n’est rien d’autre que le plus lourd et le plus puissant du monde à ce jour.

Chez Airbus Defence and Space, où il a été construit, son surnom était « the beast » (la bête) : SES 12, le nouveau satellite géostationnaire de télécommunications tout électrique de l’opérateur luxembourgeois SES, mesure en effet 8 m de haut pour 3,5 m de large, affiche 5,4 tonnes au décollage, et dispose d’une capacité électrique

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


SES SS 12 Airbus Defence and Space toulouse Satellite tout électrique Eurostar E3000 EOR Commission européenne EASA INNOVATION mobilité réglementation U-Space Union européenne

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité