1
Défense
SCAF : le démonstrateur est en bonne voie © Dassault Aviation

| BOQUET Justine

SCAF : le démonstrateur est en bonne voie

La Ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé l'avancée des négociations avec l'Allemagne dans le cadre du programme SCAF.

La Ministre des Armées a annoncé le 16 octobre, dans un tweet, que les négociations avec l'Allemagne à propos des projets de défense menés en coopération avaient donné de bons résultats. C'est ainsi que les deux pays semblent avoir trouvé un accord concernant l'exportation des systèmes, dont le SCAF. Un véritable enjeu pour les industriels impliqués dans ces programmes car leur permettant de trouver des débouchés commerciaux et de pérenniser leurs activités. « Décision fondamentale qui acte une confiance mutuelle : un accord a été conclu aujourd'hui entre France et Allemagne. Il permet l'exportation d'équipements issus de nos coopérations. Etape essentielle pour construire sereinement une Europe de la défense ambitieuse », a ainsi déclaré la Ministre sur Twitter.

En parallèle, Florence Parly est revenue sur le projet de démonstrateur pour le NGF, new generation fighter, brique principale du futur système de combat aérien (SCAF). Le contrat visant à lancer les études de démonstration devrait ainsi être signé dès janvier 2020, a-t-elle annoncé. Le premier vol devant ensuite être réalisé en 2026. « Cet avion de combat du futur et les drones qui l'accompagneront entreront dans nos forces à l'horizon 2035/2040 », a précisé Florence Parly.

Ces discussions franco-allemandes ont eu lieu dans le cadre d'un conseil ministériel, organisé le 16 octobre. Des annonces qui étaient largement attendues par les industriels, Dassault Aviation et Airbus ayant ainsi rappelé l'importance de concrétiser le projet NGF et d'avancer rapidement afin de tenir le calendrier. Rappelons que l'annonce d'un contrat de démonstrateur devait intervenir à l'occasion du salon du Bourget, suite à la remise des offres industrielles, puis était ensuite attendu pour la rentrée 2019. Face à l'absence de contrat officiel, les deux industriels ont ainsi appelé les gouvernements français et allemand à poursuivre leurs négociations afin de trouver rapidement un accord sur le projet SCAF. Une coopération à laquelle est également liée le programme MGCS (main ground combat system) et l'Eurodrone (drone Male européen).

« Les futures technologies doivent être développées dès maintenant pour être ensuite testées et qualifiées en vol. Cette phase de maturation est essentielle pour dérisquer et anticiper des développements aussi complexes. C'est la raison pour laquelle gouvernement et industrie ont convenu de lancer dès que possible une phase de développement d'un démonstrateur. […] Le prochain conseil des ministres franco-allemand doit servir de catalyseur à cette volonté commune d'aller de l'avant par le lancement rapide de cette phase de démonstrateurs », appelaient Airbus et Dassault Aviation. Une volonté qui a donc été entendue par les gouvernements et devrait se concrétiser rapidement. 

SCAF NGF Dassault Aviation Airbus

Répondre à () :


Captcha
Jacques GARNIER | 25/10/2019 20:45

Je suis lecteur régulier d'Air et Cosmos.J'apprécie beaucoup votre revue que je dévore depuis des années. Préparant un livre sur l'histoire de l'arme aérienne (j'ai eu le prix Messmer de l'Institut, accordé par un jury présidé par le général Forget, ancien patron de la FATAC, pour mon dernier ouvrage), je voudrais recevoir les numéros spéciaux "Ouragan", "Mystère" et "avions militaires du monde". Comment dois-je m'y prendre? Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

| Connexion | Inscription