2
Défense
SCAF : la phase du démonstrateur est lancée
SCAF : la phase du démonstrateur est lancée
© Airbus DS

| La rédaction

SCAF : la phase du démonstrateur est lancée

Les gouvernements français et allemands ont notifié à Dassault Aviation, Airbus, MTU Aero Engines, Safran, MBDA et Thales le contrat cadre initial de démonstrateur du Système de combat aérien du futur (SCAF)

Les gouvernements français et allemands ont notifié ce jeudi 13 février le contrat cadre initial de démonstrateur du Système de combat aérien du futur ou SCAF aux industriels français et allemands associés au programme. En l'occurrence, Dassault Aviation, Airbus et leurs partenaires MTU Aero Engines, Safran, MBDA et Thales. Cette notification était attendue à l'occasion du dernier salon du Bourget en juin 2019,  puis avait été repoussée pour l'automne. En parallèle aux discussions serrées entre partenaires industriels sur la répartition du rôle de chacun, les gouvernements français et allemand devaient trouver un accord concernant l'exportation des systèmes, dont le SCAF. Un véritable enjeu pour les industriels impliqués dans ces programmes car leur permettant de trouver des débouchés commerciaux et de pérenniser leurs activités.  Et le 16 octobre 2019, Florence Parly, ministre des Armées, pouvait annoncer : « Décision fondamentale qui acte une confiance mutuelle : un accord a été conclu aujourd'hui entre France et Allemagne. Il permet l'exportation d'équipements issus de nos coopérations. Etape essentielle pour construire sereinement une Europe de la défense ambitieuse ». Florence Parly indiquait également que le contrat visant à lancer de démonstration pour le NGF ou "New Generation Fighter" devait être signé "dès janvier 2020" et que "le premier vol devant ensuite être réalisé en 2026". « Cet avion de combat du futur et les drones qui l'accompagneront entreront dans nos forces à l'horizon 2035/2040 », avait précisé Florence Parly. Le contrat cadre notifié aujourd'hui porte sur une première phase (Phase 1A) de 18 mois et lance donc les travaux qui mèneront au développement d'un démonstrateur du NGF avec pour rappel Dassault Aviation associé à Airbus pour le NGF, Airbus et MBDA sur les "remote carriers" à la fois drones et missiles et dont le rôle sera de saturer les défenses ennemies, mener des missions de brouillage, désigner des cibles ou même larguer des missiles; Airbus et Thales sur le "combat cloud" (mise en réseau informationnelle et opérationnelle de tous les éléments du SCAF), et Safran et MTU Aero Engines sur la motorisation du SCAF. "Les entreprises concernées développeront conjointement un environnement de simulation visant à garantir la cohérence des différents démonstrateurs".

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
Olivier | 13/02/2020 11:15

No comment

| | Connexion | Inscription