0
Industrie
Safran : Olivier Andries succèdera à Philippe Petitcolin © Safran

| Yann Cochennec

Safran : Olivier Andries succèdera à Philippe Petitcolin

Le conseil d'administration du groupe Safran a choisi Olivier Andries pour succéder à Philippe Petitcolin en tant que directeur général au terme d'une période de transition qui débutera le 1er janvier 2020.

Le 1er janvier 2020, Olivier Andries, actuellement président de Safran Aircraft Engines, deviendra directeur auprès du directeur général du groupe Safran, Philippe Petitcolin. Le début d'une période de transition au terme de laquelle Olivier Andries succèdera à Philippe Petitcolin, le 1er janvier 2021. Olivier Andries faisait clairement figure de favori mais rien n'est jamais définitivement sûr, jusqu'au dernier moment. Olivier Andries apporte une fine connaissance du groupe Safran, acquise au cours des dix dernières années. D'abord comme directeur général adjoint en charge de la stratégie et du développement à partir de mars 2008 avant de devenir directeur général adjoint, branche Défense-Sécurité, dix-huit mois plus tard. En 2011, il est nommé président de Safran Helicopter Engines et cinq plus tard, président de Safran Aircraft Engines. 

A ce titre, il lui faudra gérer l'épineux dossier du "Silvercrest" avant d'affronter la tourmente du Boeing 737 MAX et ses possibles conséquences sur le CFM Leap, conçu et développé avec General Electric. Pas assez néanmoins pour ébranler le sang-froid de cet "énorme bosseur" qui a "une phénoménale capacité à avaler et à maîtriser ses dossiers". Des qualités dont ce Polytechnicien fait preuve lors de son passage comme conseiller industriel au sein du cabinet du ministre de l'Economie et des Finances de 1993 à 1995 avant de rejoindre le groupe Lagardère comme directeur adjoint de la stratégie "où il pilote différents projets d'acquisition et de fusion". Après deux années comme conseiller spécial auprès de Jean-Luc Lagardère, Olivier Andries rejoint Airbus comme directeur de la politique produits avant de devenir directeur de la stratégie et de la coopération à partir de 2005. En juillet 2007, il est nommé directeur de la stratégie d'EADS.

Philippe Petitcolin a réussi à transformer une "société d'ingénieurs en industriels", ce qui n'était pas évident. Olivier Andries apporte au groupe Safran une touche plus politique dont il a aussi besoin.

GROUPE SAFRAN Safran Aircraft Engines Olivier Andriès Philippe Petitcolin

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription