advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


1
Défense
Russie : une modernisation continue des forces
Russie : une modernisation continue des forces
© Sukhoi

| BOQUET Justine

Russie : une modernisation continue des forces

La Russie a présenté un bilan de son activité 2020, tout en adoptant une posture tournée vers l'avenir et en précisant ainsi les évolutions capacitaires à venir pour ses forces.

Des menaces bien identifiées.

Sans grande surprise, lorsque la Russie identifie les principales menaces la concernant, les Etats-Unis, puis l'OTAN, se retrouvent en tête. Un constat réalisé à partir de l'évaluation des manœuvres opérationnelles conduites par Washington et les membres de l'Alliance. Moscou estime ainsi que les manœuvres de reconnaissance conduites par les aéronefs et navires américains, à proximité des frontières russes, auraient augmenté d'environ 15% en 2020, en comparaison à 2019. De même, Moscou constate une hausse des activités de l'US Navy dans la région Arctique, laquelle attire désormais toutes les convoitises. Des mouvements de troupes laissent également présager un renforcement de la position américaine, avec par exemple le positionnement des forces, provenant d'Allemagne, en Pologne et un ancrage dans les Etats Baltes.

En parallèle, l'OTAN représenterait également une menace réelle pour la Russie, qui note la conduite plus régulière d'exercices et d'entraînement à ses frontières. Ainsi, selon Moscou, entre août et septembre 2020, 55 avions de combat auraient ainsi participé à des exercices de l'Alliance, non loin des frontières russes.


Continuer à se moderniser.

Face à ces menaces, mais également en gardant en tête l'ambition de figurer parmi les plus grandes puissances militaires mondiales, la Russie continue de moderniser ses forces, que celles-ci soient navales, terrestres et aériennes. Moscou mise également sur sa dissuasion nucléaire et sa politique spatiale. 147 avions ont ainsi été livrés aux forces aérospatiales, ainsi que 150 équipements de systèmes de défense aérienne, dont 4 systèmes S-400 et 24 véhicules Pantsir. En parallèle des livraisons de drones ont débuté, permettant de mener des missions de reconnaissance et d'engager de l'armement. Le ministère de la Défense russe fait ainsi référence aux drones de moyenne portée Orion et Forpost.


Livraisons.

Par ailleurs de nouvelles livraisons sont attendues au cours des prochaines années. Les forces aérospatiales devraient ainsi réceptionner 94 avions et hélicoptères d'ici 2024, dont 22 Su-57, permettant ainsi de porter la flotte à 76 chasseurs à l'horizon 2028.

Répondre à () :


Captcha
Colombey-les-Deux-Mosquées الله عظيم | 24/04/2021 19:51

En restant avec 60 milliard et dés, ils n'iront nul part....

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription