1
Défense
Russie : reprise des essais de l'avion de transport tactique IL-112V
Russie : reprise des essais de l'avion de transport tactique IL-112V

| Bastien Carris

Russie : reprise des essais de l'avion de transport tactique IL-112V

L'Il-112V reprend ses essais en vol après une interruption majeure

Premier vol depuis 2 ans 

Le 30 mars 2021, l’Ilyushin Il-112V à effectué son second vol d'essai deux ans après le premier. Perturbés par la crise du coronavirus, les tests avaient alors été interrompus. Ce nouveau vol avait pour objectif d'évaluer les systèmes d’alimentation électrique ainsi que les éléments de contrôle et de stabilité. Basé à Voronej sur le centre d’essais d'Ilyushin, l’appareil piloté par Nikolai Kuimov a volé pendant 29 minutes. Malgré les retards de développement, UAC insiste sur le fait que son aéronef sera prêt d’ici deux ans.

Caractéristiques techniques 

L’Il-112V est un appareil léger de transport militaire qui va progressivement remplacer les Antonov An-26 « Curl » au sein des forces aériennes russes. Il mesure 24,15 m de long pour une envergure de 27,15 m, sa hauteur elle est de 8,89 mètres. Il est motorisé par 2 turbopropulseurs TB7-117CT d’une puissance unitaire de 3500 ch. Son poids maximal au décollage est de 21 tonnes. La taille de sa soute lui permet de recevoir jusqu’à 50 personnels ou 26 parachutistes, sa charge utile maximale étant de 5 tonnes. Sa vitesse de croisière est estimée entre 450 et 500 km/h à une altitude de 7600 mètres. En réduisant sa charge utile à 3,5 tonnes, il pourra parcourir 2500 kilomètres et aura une capacité de décollage et d'atterrissage sur des pistes non préparées inférieure à 1200 mètres. Une version de transport civil, l' Il-112T est également prévue.

Successeur de l’An-26, concurrent des C-295 et C-27J 

Successeur légitime de l’An-26, l’Il-112V pourrait faire prochainement l’objet d’une première commande de 62 exemplaires par l’état-major Russe. Rappelons que l’An-26 est toujours en service auprès d’une trentaine d’opérateurs internationaux, laissant de facto un énorme marché de succession pour l’Il-112V. Avec ses 5 tonnes d’emport, il se pose aussi comme un concurrent sérieux et moderne au C-295W d’Airbus et C-27J Spartan II du constructeur italien Leonardo à l'export. Ses qualités aéronautiques, son faible coût d’utilisation le rendrait très concurrentiel face aux appareils européens sur les marchés émergents.

 

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription