0
Aviation Civile
Royal Air Maroc prend de l'assurance
Royal Air Maroc prend de l'assurance
© RAM

| yann cochennec

Royal Air Maroc prend de l'assurance

Le temps des lourdes restructurations semble bien fini pour Royal Air Maroc (RAM). La compagnie aérienne est entrée dans une phase de conquête qui passe par le développement du réseau long-courrier et le renforcement des lignes sub-sahariennes. L'Afrique est devenue le deuxième marché de la RAM en terme de recettes et le troisième en terme de trafic (16 %), derrière l'Europe (26 %) et la France (31 %).

C'est sur l'Afrique que la RAM a enregistré sa plus forte croissance, avec un bond de 17 % du nombre de passagers transportés, alors que le trafic avec l'Europe n'a globalement progressé que de 6 %, France non incluse. Le développement sur le marché africain, avec l'ouverture de nouvelles lignes, est un des volets du prochain plan stratégique couvrant la période 2016-2025. L'autre volet est le réseau long-courrier avec l'arrivée de trois Boeing 787 supplémentaires l'année prochaine, permettant l'ouverture annoncée des lignes sur Washington et Johannesbourg.

Pour autant, le marché intérieur n'est pas oublié. Le potentiel de croissance y est important. Une prise de conscience qui explique le travail mené par la RAM avec le gouvernement et les régions sur les modalités d'un bien meilleur maillage du territoire national. Avec à la clef, l'acquisition de nouveaux avions régionaux par la compagnie aérienne. "C'est un programme qui s'accompagnera d'un renforcement de la flotte desservant les villes du pays", a souligné Driss Benhima, président de Royal Air Maroc, lors de sa conférence de presse du 22 décembre.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription