0
Industrie
Rolls-Royce a terminé les essais au sol du moteur électrique de son avion de record
Rolls-Royce a terminé les essais au sol du moteur électrique de son avion de record
© Rolls-Royce

| Antony Angrand

Rolls-Royce a terminé les essais au sol du moteur électrique de son avion de record

IonBird, le banc d'essais au sol du futur avion de records électrique de Rolls-Royce a terminé ses tests, qui ont permis de parfaire le groupe motopropulseur en attendant le premier vol de l'appareil, un monoplan à aile basse monoplace particulièrement racé.

ACCEL et IonBird

Rolls-Royce a terminé les essais au sol du groupe motopropulseur d'une puissance équivalente à 500 ch de son avion électrique de record, la technologie a été testée sur une réplique grandeur nature du noyau de l’avion, appelée « ionBird », ainsi nommé d’après la source d’énergie zéro émission propulsant l’avion. L’avion fait partie d’une initiative de Rolls-Royce appelée ACCEL, abréviation de « Accelerating the Electrification of Flight » (accélérer l'électrification du vol). L'équipe de projet ACCEL comprend des partenaires clés dont Yasa, le fabricant de moteurs et de contrôleurs électriques et la start-up aéronautique Electroflight. 

Au-delà des 480 km/h en vol 

Les essais ont permis d'entraîner l’hélice à pleine vitesse de rotation (environ 2.400 tr/min) en utilisant une batterie hautes performances la plus dense et la plus puissante jamais assemblée pour la propulsion d'un avion. A pleine puissance pendant la phase d’essais en vol, l’avion devrait atteindre plus de 480 km/h établissant un nouveau record du monde de vitesse en catégorie vol électrique. La batterie comprend elle plus de 6 000 éléments emballés pour un maximum de sécurité, une masse minimale et une protection thermique complète. "Depuis janvier, nos pilotes d’ingénierie et d’essai ont passé de nombreuses heures à optimiser le système et à développer des procédures d’exploitation pour le vol électrique. Des gigas de données ont été générées que l’équipe a analysées pour améliorer les performances dans la mesure du possible", commente t-on chez Rolls-Royce.

Décarboner complètement d'ici 2050

"Rolls-Royce s’est engagée à jouer un rôle de premier plan dans l’atteinte du carbone zéro net d’ici 2050", ajoute Rob Watson, directeur de la division électrique chez Rolls-Royce. "La fin des essais au sol du projet ACCEL est une grande réussite pour l’équipe et constitue une autre étape importante vers une tentative de record du monde. Ce projet contribue également à développer les capacités de Rolls-Royce et à faire en sorte que nous restions un chef de file dans la prestation de l’électrification des vols, un élément important de notre stratégie de durabilité. Le premier vol est prévu pour plus tard cette année et nous visons à battre le record du monde de vol tout électrique actuel au début de l’année prochaine", poursuit Rob Watson. La moitié du financement du projet est assurée par l’Aerospace Technology Institute (ATI), en partenariat avec le Department for Business, Energy & Industrial Strategy and Innovate UK. Le projet ACCEL est une première pour Rolls-Royce qui trace son chemin vers le carbone zéro d’ici 2050. Il s’agit également du premier projet Rolls-Royce à utiliser le système de compensation pour rendre l’ensemble du programme neutre en carbone. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription