5
Vidéos
Revue de presse : le Kuznetsov vers la casse ? Le B777X version fret chez Qatar Airways, SpaceX enchaîne les tirs et les records, le Triton vesion complète, 3000 drones pour l'armée...
Revue de presse : le Kuznetsov vers la casse ? Le B777X version fret chez Qatar Airways, SpaceX enchaîne les tirs et les records, le Triton vesion complète, 3000 drones pour l'armée...

| Xavier Tytelman 1 mot

Revue de presse : le Kuznetsov vers la casse ? Le B777X version fret chez Qatar Airways, SpaceX enchaîne les tirs et les records, le Triton vesion complète, 3000 drones pour l'armée...

Le porte-avion Kuznetsov russe a-t-il un avenir ? 3000 drones opérationnels en 2023 dans l'Armée de Terre , le Boeing 777X version fret pour Qatar Airways, SpaceX enchaîne les vols et les records, Amelia veut aussi ses ATR-72 à hydrogène, le 1er Falcon 6X de série sort d'usine, le drone MQ-4C Triton de patrouille maritime gagne la guerre électronique


Répondre à () :

Petrau | 07/02/2022 14:20

Merci pour cette revue de presse toujours intéressante. Je vous souhaite bon courage pour votre dossier sur L'Ukraine, d'autant que cette zone de tension cumule tous les ingrédients d'un conflit potentiel : l'utilisation malfaisante du cyberspace, le brouillage des données radio-electriques (qui peut encore sérieusement envisager l'usage du GPS comme moyen de guidage dans un conflit potentiellement de haute intensité ?), la confrontation directe d'avions de combat qui pourrait sonner l'heure de vérité pour certains d'entre eux, ... Mais je crois que, fort heureusement, il vous faudra vous limiter aux forces en présence car la confrontation n'aura pas lieu, le Président US ayant déclaré que les USA (donc l'Otan) n'interviendrait pas militairement. Ce qui paraît être complètement surréaliste d'un point de vue stratégique. J'attends avec hâte votre article.

Petrau | 11/02/2022 15:05

@ Xavier Tytelman. Bonjour. Je viens de lire avec beaucoup d'intérêt dans l'édition papier d'A&C votre article cosigné sur le rapport des forces en Ukraine, ainsi que l'article qui suit sur ce "que peut faire la France". Tout est parfaitement documenté, ce qui ne laisse que peu de place aux illusions. La leçon la plus importante à retenir de votre analyse est, ce n'est pas un sarcasme, que les traités et autres engagements n'ont de valeur que le temps que les parties prenantes les respectent Vous rappelez que les membres permanents du conseil de sécurité de l'ONU s'étaient, à la suite du dementelement de l'URSS, à garantir le respect des frontières de L'Ukraine en échange de l'abandon par cette dernière de son (considérable) arsenal nucléaire. La Russie a depuis annexé la Crimee et (indirectement) le Dombass, et personne n'a bougé. Ceci me confirme dans la certitude qu'un pays doit compter sur ses propres forces pour assurer sa défense. D'autant qu'au cas d'espèce de L'Ukraine, l'Allemagne n'est pas un partenaire fiable de ses alliés en ménageant la chèvre et le chou pour assurer son approvisionnement en gaz..... russe. Autre leçon à retenir, la quasi disparition du stock de munitions ukrainien : une leçon pour la France dont les rapports parlementaires pointent régulièrement du doigt la faiblesse des mêmes stocks et qui ne disposent plus de capacités de production de munitions d'armes de petits calibre. Par ailleurs, je ne partage pas votre point de vue quant à la difficulté pour les forces russes de s'emparer de Kiev qui se trouve à deux pas de la frontière Biélorusse. S'ajoute a cela l'essentiel, la déclaration réitérée de Joe Biden selon laquelle les États-Unis (donc l'Otan) n'interviendraient pas militairement en cas d'invasion de L'Ukraine, ce qui est à la fois surréaliste et irresponsable, et devraient faire réfléchir les pays de l'Otan quant à la protection et la sécurité que leur offre cette dernière. J'en tire la conclusion pour la France que sa sécurité, si précieuse, ne peut être garantie que par son arsenal nucléaire qui doit être renforcé et dont le caractère "tous azimuts" de l'emploi doit être réaffirmé. Je suis sidéré de découvrir par ailleurs que la base de l'île Longue ne bénéficie quasiment pas de protection anti-aerienne. L'article "Que peut faire la France ?" appelle peu de commentaires si ce n'est que les ventes de Rafale d'occasion sont très pénalisantes pour l'armée de l'air. Et que, par ailleurs, la décision de non-intervention en cas d'invasion de L'Ukraine ayant été annoncée, la fonction résiduelle des forces occidentales se limite à la gesticulation. Je m'arrête là, il y aurait tant à dire. Merci encore pour votre article. Cordialement.

Hannosset Étienne | 11/02/2022 23:57

Plus je vous lis, moins je comprends que vous n’ayez jamais été appelé à conseiller l’état major des armées.

Hannosset Étienne | 12/02/2022 00:04

@Xavier. Il est minuit et je pense à toi ! Sincèrement, j’ai beaucoup apprécié les articles (tous !) de l’édition papier du dernier A&C.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité