7
Défense
Rafale: Vers un nouveau contrat en Inde ?
Rafale: Vers un nouveau contrat en Inde ?

| Yannick Genty-Boudry

Rafale: Vers un nouveau contrat en Inde ?

L'Indian Air Force étudie la possibilité d'acquérir deux escadrons de Dassault Rafale supplémentaires.

Inde: 36 Rafale de plus ?

Lors de sa conférence de presse annuelle du lundi 4 octobre, l'Air Chief Marshal Bhadauria a déclaré que l'Indian Air Force étudiait la possibilité de commander 2 escadrons supplémentaires d'avions de combat Dassault Rafale. Même si pour le moment la priorité serait consacrée à l'acquisition des 83 LCA MK1A nationaux, Bhadauria a indiqué que dans un second temps l'Indian Air Force devra se prononcer soit vers la poursuite du programme MRFA (Multi-Role Fighter Aircraft) qui oppose plusieurs compétiteurs pour la livraison de 114 avions de combat, soit vers l'acquisition en gré à gré de 36 Rafale supplémentaires.

Choix politique

Mais même dans l'hypothèse de la poursuite de MRFA, le Rafale resterait le grand favori. Non seulement pour des raisons opérationnelles, puisqu'en en 2023 les 36 Rafale acquis par Delhi en 2016 seront totalement déployés au sein de l'IAF, mais surtout financières. Les prochains appareils proposés seront en effet moins coûteux que lors de la première acquisition dans la mesure où en 2016 l'IAF avait exigé des modifications lourdes de l'appareil, nécessitant une enveloppe de 1,7 Geur pour mener à bien les travaux de R&D, d'intégration, et de certification associés. Aussi, il est fortement probable que les aviateurs indiens cherchent à capitaliser sur cet investissement.

Menace nucléaire

En outre, en cas d'urgence opérationnelle le gouvernement indien recourt fréquemment aux acquisitions en gré à gré, et surtout lorsqu'il s'agit d'appareils déjà déployés dans les forces et construits localement. Un scénario qui s'est encore reproduit l'été dernier avec l'acquisition auprès des russes de 12 SU-30 MKI et de 21 Mig-29 d'occasion. Or une nouvelle menace inquiète particulièrement le gouvernement indien depuis quelques semaines. En raison des tensions dans l'Himalaya, Pékin a récemment déployé sur la base de Kachgar située à 625 km de Leh, la capitale du Ladakh indien, 6 bombardiers lourds H-6 de nouvelle génération capables de délivrer à distance de sécurité des missiles de croisière KD-20, mais aussi prochainement des missiles balistiques à charge nucléaire. Cette capacité qui menace déjà une grande partie des centres stratégiques indiens, n'en est pourtant qu'à ses prémisses puisque la Chine est en train de reconstituer, précisément au travers de ces bombardiers, une triade nucléaire. Une triade sans commune mesure avec ce dont elle disposait lors de la guerre froide. Or de tous les avions en compétition sur le marché indien, seul le Rafale a depuis son origine été spécifié pour répondre à un tel défi.

Nous reviendrons longuement sur les nouvelles capacités nucléaires de l'armée de l'air chinoise dans le numéro d'Air&Cosmos qui sera publié le 15 octobre prochain.

Répondre à () :


Captcha
Le bloa thierry | 06/10/2020 22:19

Bravo

Tibet | 07/10/2020 00:31

Le transfert de technologie n'a pas encore été respecté par Dassault. Alors, peu de chance de concrétiser.... https://www.rfi.fr/en/international/20200924-france-yet-to-fulfil-technology-transfer-commitment-in-india-rafale-jet-deal-defence-offset-policy

Tibet | 07/10/2020 00:42

Des activistes anti-corruption français veulent une nouvelle enquête : https://www.nationalheraldindia.com/international/french-anti-corruption-lobby-seeks-to-re-open-probe-into-rafale

L'amateur d'aéroplanes | 07/10/2020 00:50

C'est une très mauvaise plaisanterie qui vise une fois de plus a saboter les entreprises françaises. La Cour Suprême Indienne a déjà trancher sur ses ''fakes news''. Free Tibet ! Tu écrit de Shanghai ?

Ronsse | 07/10/2020 23:13

Très intéressant merci Fred Michel

Tibet | 09/10/2020 00:13

@L'amateur d'aéroplanes Commence à écrire correctement en français (fake news = fausses informations) Apprends ensuite à lire correctement l'anglais.... concernant l'article du National Herald. C'est une histoire de Français contre des Français - rien à voir avec les Indiens. Non, je n'écris pas de Shanghai !! Et toi ??

Tibet 2 | 09/10/2020 00:29

@L'amateur d'aéroplanes - Tu es un amateur, alors apprends !! Par ailleurs, conjugue correctement ta dernière ligne (écrit). pv.cn.

| | Connexion | Inscription