0
Espace
Projet Promise de Thales Alenia Space : la promesse d’une indépendance technologique européenne
Projet Promise de Thales Alenia Space : la promesse d’une indépendance technologique européenne
© Thales Alenia Space

| Pierre-François Mouriaux

Projet Promise de Thales Alenia Space : la promesse d’une indépendance technologique européenne

Le constructeur franco-italien a dévoilé le 26 mai travailler sur un concept novateur de bibliothèque de blocs d'IP pour processeurs destinés aux satellites européens du futur.

Des satellites 100 % européens

Dans le cadre du programme Horizon 2020 de la Commission européenne, Thales Alenia Space depuis l’Espagne a pris la tête d’un consortium européen portant le projet Promise (PROgrammable MIxed Signal Electronics), officiellement lancé le 24 janvier dernier à Tres Cantos (communauté de Madrid).

L’objectif de Promise, qui doit voir le jour en 2022, est de garantir l'indépendance technologique et la compétitivité de l’Europe pour les futures missions spatiales, en développant un concept novateur de bibliothèque de blocs d’IP conçus et testés pour les micropuces des futurs satellites de télécommunications, de navigation, d'observation de la Terre et d'exploration.

Le projet devrait permettre une réduction des coûts de développement (d’un facteur 5) et des délais de livraison (de 20 % à 40 %), au profit de la compétitivité industrielle.

Le consortium regroupe autour de Thales Alenia Space en Espagne les PME ISD en Grèce et Menta en France, ainsi que les instituts de recherche et technologie Imec en Belgique, IT au Portugal et VTT en Finlande.

 

L’Europe à la pointe de la technologie

Pour Angel Alvaro, responsable R & D de Thales Alenia Space en Espagne, « ce système de blocs existait déjà dans le milieu numérique, mais pas dans le milieu analogique. Nous serons en mesure d'intégrer dans une puce unique des systèmes comprenant les deux parties, réduisant ainsi sensiblement le coût et la taille des circuits. Une seule puce sera en capacité de prendre à la fois des mesures et de contrôler une caméra ou un moteur ». De plus, une puce prototype sera produite pour garantir le bon fonctionnement de tous les contenus de la bibliothèque.

« Promise positionnera l'industrie spatiale européenne à la pointe des solutions compétitives, et permettra aux entreprises participantes de jouer un rôle de premier plan dans les projets spatiaux du futur », promet Eduardo Bellido, le président de Thales Alenia Space en Espagne.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription