0
Défense
Premières frappes françaises dans la région de Tikrit
Premières frappes françaises dans la région de Tikrit
© ECPAD / Ministère de la défense

| BOQUET Justine

Premières frappes françaises dans la région de Tikrit

Hier soir, le 25 mars, ont eu lieu les premières frappes françaises dans la zone de Tikrit, zone au Nord de Bagdad et aux mains de l’Etat Islamique. Elles sont venues s’ajouter à celle ayant déjà eu lieu cette semaine à l’ouest de la capitale irakienne.

Depuis le 16 mars l’opération Chammal a mené 45 missions sur le territoire irakien: 30 missions de bombardement et 15 missions de reconnaissance. Jusqu’à présent, elles ont permis de détruire des infrastructures, du matériels, ainsi que de neutraliser des combattants au sol.

Au total c’est 3 200 militaires français, 6 Rafale, 6 Mirage 2000D, un avion de ravitaillement C135-FR et un avion de patrouille maritime ATLANTIQUE 2 qui sont engagés dans la coalition. Six autres Mirage 2000 ont également été déployés en Jordanie. A cela vient s’ajouter un groupe aéronaval de 2 600 militaires. Il comprend un Etat-major embarqué, un groupe aérien embarqué (12 Mafale marine, 9 Super-Etendards Modernisés et un Hawkeye), une frégate de défense aérienne, un pétrolier ravitailleur, un sous-marin nucléaire d’attaque, une frégate anti sous-marine et le porte-avions Charles De Gaulle. Ce dernier, venu faire la jonction entre l’USS Carl Vinson et le Roosevelt, est d'ailleurs en relâche actuellement selon l'Etat-major des armées.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription