1
Espace
Première revue de définition d'Ariane 6
Première revue de définition d'Ariane 6
© Airbus Safran Launchers

| Pierre-François Mouriaux 409 mots

Première revue de définition d'Ariane 6

Le développement du futur lanceur européen franchit une étape clé : Airbus Safran Launcher vient de lancer sa première revue de définition.

Moins de neuf mois après la signature du contrat du développement d’Ariane 6 avec l’Esa, Airbus Safran Launchers (ASL) lancé ce 28 avril la première revue de définition (PDR, pour Preliminary Design Review) du futur lanceur européen.

Cette étape clé

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Ariane 6 PROGRAMMES ET DÉVELOPPEMENT Arianespace Corsair Abidjan Côte d'Ivoire Air France A330


Répondre à () :

Alain.MOCCHETTI | 10/09/2016 00:52

ARIANE 6 – LE FUTUR LANCEUR DE L’ESA. Ariane 6 est un lanceur de moyenne à forte puissance (5 à 10,5 tonnes en GTO) que l'Agence Spatiale Européenne développe pour remplacer sa fusée lourde Ariane 5 vers 2021. Malgré son succès et sa position dominante dans le domaine des lancements de satellites géostationnaires, Ariane 5 coûte cher à fabriquer et ses parts de marché sont menacées à moyen terme à la fois par l'évolution du marché des satellites et par l'arrivée de concurrents : SpaceX et Longue Marche. Dans le cadre de la conférence ministérielle de novembre 2012 qui fixait pour 2 ans les budgets de l'Agence Spatiale Européenne, les ministres de l'UE ont octroyé une enveloppe de 157 millions d'euros pour l'étude du nouveau lanceur qui devrait à la fois remplacer Ariane 5 et la version du lanceur russe Soyouz utilisée par les pays européens. La décision de fabriquer Ariane 6 a été prise en décembre 2014 après avoir figé la configuration en septembre 2014. Pour répondre le plus justement possible à la demande en ce qui concerne l’Export et l’Europe, l’ESA a décidé de fabriquer 2 modèles d’Ariane 6 : - A 62 pour la version légère, c'est-à-dire une masse au décollage de 500 tonnes avec une charge embarquée de 5 tonnes pour ce qui concerne les satellites de moyennes tailles, - A 64 pour la version lourde, c'est-à-dire une masse au décollage de 835 tonnes avec une charge embarquée de 10,5 tonnes pour ce qui concerne les satellites de grosses tailles. Avec ARIANE 5 et ARIANE 6, ESA pourra répondre à toutes les demandes allant du petit satellite jusqu’au gros satellite tels que les satellites GIOVE devant former la Constellation GALILEO (30 Satellites Identiques). ARIANE 5 pouvant simultanément transporter et mettre en orbite à 28500 km d’altitude 5 satellites GIOVE. Pour la propulsion du modèle A62, 2 Boosters suffisent et pour la propulsion du modèle A64, c’est 4 Boosters qui équiperont ce dernier modèle. Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz [email protected] [email protected] @AlainMocchetti

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité