2
Espace
Premier échec en vol du lanceur européen Vega
Premier échec en vol du lanceur européen Vega
© Arianespace

| Pierre-François Mouriaux 228 mots

Premier échec en vol du lanceur européen Vega

Dans la nuit du 10 au 11 juillet, le lanceur léger d’Arianespace a été victime d’une avarie après deux minutes de vol, entraînant la perte de la mission.

Après cinq jours de report, provoqués par des vents violents au-dessus du Centre Spatial Guyanais, la mission VV15 a pu démarrer le 11 juillet à 1h53 UTC. Elle devait durer 57 minutes et 9 secondes, et permettre de placer sur orbite héliosynchrone, à 611 km d’altitude, le satellite de reconnaissance optique Falcon Eye 1 (1,2 t)

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Vega Arianespace Falcon Eye Echec VV15


Répondre à () :

Philippe Chanez | 11/07/2019 15:03

Malgré cet échec, respectons-nous toujours le taux de fiabilité demandé à ce lanceur?

xavier | 12/07/2019 08:41

Quoi qu’ennuyant commercialement, cet échec sera peut-être par ricochet profitable au projet Ariane6 ; en effet certaines parties de Véga se retrouveront sur Ariane6 (les Ariane 62 et 64 combinent le premier étage raccourci de l'Ariane 5 ECA avec des propulseurs d'appoint dérivés du premier étage de la fusée Vega). De quoi étudier avec attention la fiabilité de Vega.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité