0
Défense
Pour une poignée de Chinook
Pour une poignée de Chinook

| Marek Kaminsky 342 mots

Pour une poignée de Chinook

Le ministère britannique de la défense vient de signer un contrat pour l'acquisition de 14 hélicoptères Chinook pour renforcer notamment les capacités de projection des SAS.

Au Service de Sa Majesté

Le MoD (Ministry of Defence) de Sa Majesté vient d’approuver un contrat portant sur 14 hélicoptères nouveaux CH-47 Chinook. Le montant du contrat est de 1,4 milliards de livres (1,62 milliards d'euros). La livraison est prévue pour 2026. Les hélicoptères seront basés sur la base de la RAF de Odiham, en remplacement des Chinook actuellement en service dans la Royal Air Force. Ils participeront à des opérations civiles et militaires.

De l’ancien au nouveau

Le H-47 ER (Pour Extended Range) Chinook s’inscrit dans le programme dit « Block 2 » de Boeing. Ce programme apporte plusieurs modifications, quant au fuselage, aux réservoirs, à la transmission, et à l'avionique avancée (cockpit, commandes de vol, stabilisation). Il peut transporter 680 kg de matériel de plus que la précédente version (soit 10 T en tout ou 55 personnels). Sa vitesse maximale atteint 300km/h. Le moteur T55 est également plus puissant. Un tableau qui devrait ravir les SAS grands utilisateurs de cette plateforme pour leurs opérations clandestines. Mais une partie des « secrets » du Chinook pourraient être compromis, depuis que son équipementier Honeywell, en violation des règles ITAR et Export Control, a communiqué ses « blue prints » à la Chine.


UK Defence Command Paper

Cette modernisation de l’armée de Sa Majesté s’inscrit dans la remise à jour, complétée le 16 mars dernier, de la stratégie britannique sur les questions de sécurité et de défense (« Integrated Review of Security, Defence, Development and Foreign Policy : Global Britain in a Competitive Age »). Cette publication a été suivie par le la publication du « Defence Command Paper », qui prévoit entre autres l’envoi à la retraite des Chinook les plus anciens ; et la remise à niveau des AH-64 Apache d’ici 2025. Le montant total des investissements en termes d’équipements militaires sera de 85 milliards de livres (98,7 milliards d’euros) sur les quatre prochaines années. A l'issue la RAF disposera d'un parc de 51 CH-47, contre 60 actuellement, mais avec un taux de disponibilité et de performances accru. La France elle continue de manquer cruellement d'hélicoptères lourds malgré ses ambitions opérationnelles.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription