0
Ukraine
Nouvelles livraisons de matériels en Ukraine : 90 chars améliorés, 1.100 munitions rôdeuses, système antiaérien ASPIDE,...
Nouvelles livraisons de matériels en Ukraine : 90 chars améliorés, 1.100 munitions rôdeuses, système antiaérien ASPIDE,...
© Ukrainian MoD

| Gaétan Powis 748 mots

Nouvelles livraisons de matériels en Ukraine : 90 chars améliorés, 1.100 munitions rôdeuses, système antiaérien ASPIDE,...

Les États-Unis, les Pays-Bas et la République tchèque se sont organisés pour livrer 90 chars T-72B à l'Ukraine mais avant leur livraison, certains systèmes seront modernisés. Les livraisons de matériels antiaériens continuent également, avec un nouveau système italien. L'Italie évoque d'ailleurs la possibilité de livrer des systèmes antiaériens longue portée. La liste des récentes livraisons continue avec le soutien technique de la Lituanie, la livraison de blindés grecs et peut-être une future livraison d'obusiers automoteurs suédois.

Une modernisation avant livraison

L'Armée de Terre ukrainienne dispose déjà d'un certain nombre de chars de combat, en ce compris des chars russes abandonnés et capturés intacts voire légèrement endommagés. Quelques anciens pays du bloc soviétique ont déjà envoyé d'anciens chars de combat à l'Ukraine mais ces livraisons restent tout de même limitées en termes de qualité : ces chars ne sont en rien équivalent aux très modernes Leopard 2A7, M1A2 SEPv3 ou encore Leclerc que l'Ukraine demande. Cependant, la livraison de chars soviétique offre un gros avantage aux Ukrainiens : ils peuvent directement utiliser ces engins - voire avec un très léger entrainement - au combat. C'est en se basant sur ce constat que, le 4 novembre, trois pays ce sont associés pour livrer des chars d'origine soviétique à l'Ukraine :

  • Les États-Unis
  • Les Pays-Bas
  • La République tchèque

La République tchèque va ainsi fournir 90 chars de combat T-72B à l'Ukraine avec le soutien financier des États-Unis et des Pays-Bas (45 millions de dollars chacun). Les chars en question seront remis à neuf mais aussi améliorés, avec notamment ;

  • un nouveau système optique
  • un nouveau système de communication
  • un blindage additionnel amélioré

Il faut cependant noter que le modèle exact de T-72B amélioré et livré n'est pas encore connu.

Un nouveau pack d'aide américain

Le 4 novembre, en plus de cette annonce, le Département de la Défense américain a aussi dévoilé un nouveau pack d'aide (lien vers le site) :

  • Remise en état de batteries antiaériennes MIM-23 HAWK (en vue d'une future livraison, modèle exact encore inconnu). Ces systèmes ne sont plus en service au sein des Forces américaines et ont été stockés depuis. Les Ukrainiens ont reçu ou sont sur le point de recevoir de nombreux systèmes antiaériens, en ce compris quatre MIM-23 HAWK espagnols (plus d'informations à la fin de cet article).
  • Remise en état de 250 véhicules blindés de transport de troupes M1117
  • Pas moins de 1.100 munitions rôdeuses Phoenix Ghost
  • 40 bateaux fluviaux blindés (modèle inconnu)
  • Des systèmes de communication sécurisés
  • Des systèmes de surveillance
  • Des fonds pour l'entrainement, la maintenance et le soutien
  • Comme annoncé ci-dessus, la modernisation de 45 chars T-72B

Ces différents matériels représentent approximativement 400 millions de dollars américains.

L'Aspide 2000 italien et peut être plus ?

Au moins un système antiaérien moyenne portée Aspide (probablement Aspide 2000) est arrivé en Ukraine. Il s'agit d'un système antiaérien courte portée équipés de missiles supersonique. Ceux-ci disposent d'un capteur radar semi-actif et d'une portée de plus de 25 kilomètres. Il s'agit d'un système sur plateforme et qui ne peut tirer en mouvement (ressemble au NASAMS).

Ce n'est peut-être pas la seule livraison italienne en matière de systèmes antiaériens car Reuters annonce avoir été en contact avec un source anonyme au sein du gouvernement italien. Ce dernier aurait annoncé que le gouvernement était ouvert à d'autres systèmes livrés à l'Ukraine, tels que des MANPAD Stinger mais aussi des systèmes antiaériens longue portée SAMP/T.

Un soutien technique pour les PzH 2000

La livraison de matériel est importante pour les Forces armées ukrainiennes mais leur entretient est presque plus important. C'est dans cette optique que la Lituanie a proposer d'entretenir et réparer des obusiers automoteurs PzH 2000 ukrainiens. La décision avait été annoncée en septembre 2022 et le 29 octobre dernier, pas moins de 12 obusiers devaient être temporairement transportés en Lituanie pour des réparations. Quatre obusiers ont déjà été réparés et retournés à l'Ukraine.

Et bien d'autres...

En termes de réparations, les Forces armées ukrainiennes ont aussi reçu des véhicules de réparation et d'entretien pour les nombreux HUMVEE reçus. La Grèce à aussi annoncé en octobre la livraison de véhicules de combat d'infanterie BMP-1A1. Cette livraison a pu être effectuée grâce à un accord avec l'Allemagne : afin d'éviter un trou capacitaire, l'Allemagne a livré à la Grèce 40 véhicules de combat d'infanterie Marder et en échange, la Grèce livrera 40 BMP-1A1 à l'Ukraine (canon de 73 mm, mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, chenillé, emport de 7 soldats, 13,7 tonnes). Il faut également s'attendre à une livraison suédoise. En effet, depuis le 31 août 2022, la ministre des Affaires étrangères suédoise a annoncé l'intention de son pays de vouloir livrer des matériels modernes à l'Ukraine. Ceux-ci comprennent des MANPADS sur trépieds RBS 70 (guidage laser comme les Starstreak, 9 km de portée) mais aussi des obusiers automoteurs Archer (155 mm, tir entièrement automatisé, 30 km de portée avec obus standard, capacité Multiple Rounds Simultaneous Impact, châssis Volvo A30D 6x6).

Obusier automoteur de 155 mm Archer suédois durant un exercice.
Obusier automoteur de 155 mm Archer suédois durant un exercice. © Swedish Armed Forces
Obusier automoteur de 155 mm Archer suédois durant un exercice.

Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité