0
Espace
Nouvelle mission vers l’ISS pour Samantha Cristoforetti
Nouvelle mission vers l’ISS pour Samantha Cristoforetti

| Pierre-François Mouriaux

Nouvelle mission vers l’ISS pour Samantha Cristoforetti

L’astronaute italienne de l’Agence spatiale internationale rejoindra la Station spatiale internationale au printemps 2022, pour un second séjour de longue durée.

Trois Européens d’affilée

Quelques jours après l’annonce de l’ouverture prochaine d’une nouvelle sélection d’astronautes, l’Agence spatiale européenne a confirmé mercredi 3 mars que l’astronaute italienne Samantha Cristoforetti, aujourd’hui âgée de 43 ans, rejoindrait de nouveau la Station spatiale internationale au printemps prochain, pour une seconde mission de longue durée.

Ses coéquipiers en sont pas encore connus. Samantha Cristoforetti sera ainsi la troisième astronaute ESA d’affilée à séjourner à bord du complexe orbital en l’espace d’un an, après le Français Thomas Pesquet (dont la mission Alpha est actuellement programmée à partir du 20 avril) et l’Allemand Matthias Maurer (mission Cosmic Kiss, en octobre prochain).

 

Crew Dragon ou Starliner ?

Le vol de Samantha Cristoforetti sera le quatrième à utiliser un vaisseau commercial opérationnel USCV. Mais, compte tenu notamment du retard rencontré par Boeing dans le développement de sa capsule (dont le second vol automatique, récemment repoussé au 2 avril, pourrait encore glisser en mai), il est encore trop tôt pour savoir si le lancement interviendra à l’aide de son CST-100 Starliner ou du Crew Dragon de SpaceX.

Quoi qu’il en soit, il s’agira d’un incrément classique à bord de l’ISS, d’une durée d’environ six mois. Il permettra de mener un grand nombre d’expériences à bord du module-laboratoire européen Columbus, qui dont la plateforme commerciale Bartolomeo (développée par Airbus) accueillera notamment sa première charge utile.

« Retourner dans l'ISS, qui est comme ma deuxième maison, a toujours été mon but ultime, a déclaré l’astronaute italienne. Je suis honorée que l'on me fasse confiance pour une deuxième mission spatiale. J'ai hâte de représenter à nouveau l'Europe en orbite, et que nous continuions nos découvertes scientifiques et notre recherche de l'excellence technologique ».

 

Seconde mission en sept ans

Samantha Cristoforetti, qui avait été recrutée en tant qu’astronaute en 2009, a effectué son premier vol spatial à l’occasion de la mission Futura, entre le 22 novembre 2014 et le 11 juin 2015. Elle a ainsi séjourné près de 200 jours dans l’espace, qui est resté le record mondial féminin durant deux ans (il a été battu en juin 2017 par l’astronaute américaine Peggy Whitson, qui le porta à l’époque à 289 jours).

En août 2017, en compagnie de Matthias Maurer, Samantha Cristoforetti (qui parle italien, anglais, français, allemand, russe et aussi chinois) a suivi durant neuf jours un entraînement de survie en compagnie de seize taïkonautes chinois.

En juin 2019, elle a été commandante de l'équipage de la mission Neemo 23 (Nasa Extreme Environment Mission Operations) de la Nasa, qui s’est déroulée durant dix jours sous l'eau.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription