1
Industrie
Nouveau problème de qualité sur le Boeing 787
Nouveau problème de qualité sur le Boeing 787
© CompositeWorld

| La rédaction 366 mots

Nouveau problème de qualité sur le Boeing 787

La FAA vient d"émettre une nouvelle consigne de navigabilité concernant la famille 787 après la découverte de raccords manquants sur le panneau de revêtement du caisson de torsion et le longeron arrière de la voilure.

Boeing 787 : nouvelle consigne de navigabilité de la FAA 

La série noire des vices de production et des problèmes de qualité continue d'affecter la famille Boeing 787. Après des défaillances relevées sur le raccord d'une portion du fuselage du 787 puis sur le stabilisateur horizontal, puis le nez, c'est aujourd'hui la découverte, là encore, de raccords manquants sur l'un des panneaux de revêtement sur le caisson de torsion de la voilure et dans la fixation du longeron arrière. La FAA demande l'inspection minutieuse de chaque élément afin d'identifier d'éventuelles criques et délaminations. Un peu plus de 1 000 appareils de la famille 787 inscrits au registre des flottes sont concernés par cette nouvelle consigne de navigabilité. Le coût de l'inspection est de 1 200 dollars par avion mais avec des mesures correctives qui monteront à 12 000 dollars par appareil en cas de "mauvaises surprises".

Encore 115 Boeing 787 en attente de livraison

Boeing se retrouve aujourd'hui avec 115 Boeing 787 en attente de livraison et ce "stock", qui a un coût financier, va encore patienter jusqu'au deuxième semestre 2022 et pourrait même s'arrondir de quelques exemplaires supplémentaires selon les estimations de Jefferies. Le "dégonflement" progressif de ce stock se fera à partir de 2023 avec 73 exemplaires encore à l'inventaire à la fin de l'année prochaine, puis 49 à fin 2024, selon le scénario de la banque américaine. Sur le plan des livraisons globales (inventaire ou stock et avions sortis de production), Jefferies table sur 12 livraisons de 787 cette année, puis de 84 en 2023 et 2024 pour ensuite atteindre les 96 en 2025.

Cadence de production : 5 par mois en 2024

Du côté des cadences de production, le scénario est de 1,8 Boeing 787 avec une remontée progressive à trois par mois en 2023, puis cinq par mois en 2024. Avant le déclenchement de la pandémie la cadence de production du Boeing 787 était de 12 exemplaires par mois. A fin avril 2022, le carnet de commandes de la famille Boeing 787 comptait encore 479 exemplaires, ramenés à 403 en prenant en compte la réglementation ASC 606 qui impose d'identifier les commandes susceptibles ne de pas être honorées par les clients.


Répondre à () :

Nicolas | 03/06/2022 22:05

Plein de problèmes avec le 787, Qatar ne dit rien. Une peinture qui s'effrite, et c'est la justice. On voit bien où se situe la compagnie....

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité