0
Industrie
Nouveau contrat triennal pour la filière NAE © NAE

| La rédaction

Nouveau contrat triennal pour la filière NAE

La Région Normandie et Normandie AeroEspace signent un nouveau contrat de filière pour la période 2020-2022 avec à la clef une allocation de plus de 2,6 M€ pour permettre au cluster de poursuivre sa stratégie.

La Région Normandie continue de soutenir le travail de fond mené par le cluster Normandie AeroEspace ou NAE. Signe qui ne trompe pas : Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Philippe Eudeline, président de NAE, viennent de signer à Rouen un nouveau contrat de filière pour la période 2020-2022. Avec à la clef l'allocation d'une enveloppe d'un peu plus de 2,6 M€ pour NAE à laquelle s'ajoute 1,48 M€ "pour le soutien à l'export via l'ADN, selon les sollicitations des entreprises". « Dès 2016, la Région a décidé de redessiner sa politique de contractualisation avec les filières normandes. L’aide aux filières stratégiques prend depuis la forme de contrats d’objectifs de 3 ans portant sur la recherche, l’innovation, l’investissement, la formation et l’exportation. Cette contractualisation permet aux différents secteurs d’installer des actions sur le long terme. La Région est heureuse de renouveler aujourd’hui son soutien à NAE et de contribuer ainsi à l’atteinte d’objectifs forts, essentiels pour la filière et notre territoire », a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie. « Nous sommes passés de 8 entreprises lors de notre création en 1998 à 160 aujourd’hui et ce qui fait notre force c’est que nous avons gardé cet état d’esprit d’appartenir à un club de personnes qui ont la même volonté de travailler ensemble pour développer des compétences », a souligné de son côté Philippe Eudeline, Président de NAE.

NAE est la première filière à avoir signé un contrat triennal initié par la Région Normandie en janvier 2016 et sur la période 2017-2019, les entreprises adhérentes au cluster ont "bénéficié, toutes aides Région confondues, de 8,167 millions d’euros en prêts, subventions, avances remboursables, garanties des dispositifs Impulsions, ARME, FRI, FRG et ticket modérateur". Il est vrai que NAE a bien mérité de la Région au regard des résultats obtenus qui "confirment la vitalité et l’attractivité du réseau des acteurs de l’aéronautique, du spatial, de la défense et de la sécurité en Normandie qui est passé depuis de 134 à 160 membres, de 14 200 salariés à 21 500 salariés et de 2,2 milliards d’euros à 3,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires". NAE continue donc sa stratégie à la fois dans les domaines de l'emploi et de la formation (élargissement des offres de formation des établissements et attractivité des entreprises), de l'accompagnement de la croissance de ses PME (conseils en positionnement stratégique et structuration du plan de croissance), de l'innovation (renforcement des feuilles de route de spécialisation fabrication additive, composites, drones, fiabilité des systèmes), de la défense et de l'internationalisation.

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription