0
Espace
Mise à poste du deuxième lot de la constellation Starlink de SpaceX
Mise à poste du deuxième lot de la constellation Starlink de SpaceX
© SpaceX

| Pierre-François Mouriaux

Mise à poste du deuxième lot de la constellation Starlink de SpaceX

Outre la poursuite du déploiement de sa mégaconstellation, l’entreprise d’Elon Musk a réalisé le 11 novembre deux premières mondiales. C’était la 75e mission du Falcon 9, la première depuis août dernier.

La 75e mission d’un Falcon 9 depuis juin 2010 (mais la première depuis le 6 août dernier, marquant une pause inédite de plus de quatre mois chez SpaceX depuis l’incident de septembre 2016), a débuté le 11 novembre à 14h56 UTC, depuis la base militaire de Cape Canaveral (Floride).

Le lanceur embarquait un nouveau lot de 60 satellites pour sa mégaconstellation « maison » Starlink, dédiée à l’Internet pour tous.

Le premier lot de 60 satellites Starlink (représentant une masse totale de 13 620 kg) avait été mis à poste le 24 mai, à une altitude de 550 km d’altitude, inclinée de 53°.

Le vol du 11 novembre a vu l’emport vers l’orbite basse d’une masse totale de 15 600 kg : le record de SpaceX à ce jour et la plus lourde charge utile de l’année 2019.

Avec 120 éléments sur orbite, la constellation Starlink est désormais plus importante que la constellation Iridium Next (75 satellites). Elle doit être pleinement opérationnelle fin 2020, après le déploiement de 1 440 relais sur orbite (en 24 lancements). Mais elle pourrait offrir ses premiers services au-dessus des hautes latitudes dès le sixième lancement, actuellement programmé mi-2020.

 

Quatrième vol d’un même étage et demi-coiffes réutilisées.

Le premier étage utilisé, référencé B1048 (type Block 5), avait déjà été utilisé à l’occasion des missions F59 (25 juin 2018), F62 (18 octobre 2018) et F68 (22 février 2019), pour deux missions vers l’orbite basse (Iridium 7 et Saocom-1A) et une mise à poste sur orbite de transfert géostationnaire (PSN-6).

L’étage B1048 a de nouveau été parfaitement récupéré sur la barge Of Course I Still Love You, au large de la Caroline du Sud, 8 minutes et 25 secondes après le décollage, signant le 45e succès de ce type pour SpaceX depuis décembre 2015 (il y a moins de 4 ans).

C’était par ailleurs la première fois que des demi-coiffes de protection de charges utiles étaient réutilisées, après avoir servi à la mission ArabSat-6A, confiée en avril dernier au deuxième Falcon Heavy de SpaceX.

Mais les coiffes n’ont cette fois pas pu être récupérées comme prévu, les mauvaises conditions météo au large entraînant un retour au port des deux bateaux spécialement équipés, GO Ms. Chief and GO Ms. Tree.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription