1
Défense
MAKS 2019: modernisation du Su-24

| Yannick Genty-Boudry, à Moscou

MAKS 2019: modernisation du Su-24

Cet avion d'attaque au sol symbolise pour de nombreux militaires russes la clé des opérations anti-terroristes en Syrie, voit ses capacités considérablement renforcées.

Alors que Mil a présenté les hélicoptères MI-171H et MI-28NE destinés aux forces spéciales, le centre 558 biélorusse a largement communiqué sur sa modernisation du Sukhoi Su-24. Cet avion d'attaque au sol symbolise pour de nombreux militaires russes la clé des opérations anti-terroristes en Syrie, voit ses capacités considérablement renforcées. 

Ainsi une avionique moderne (affichage tête haute, MFD) équipe désormais le cockpit et le nouveau système de navigation permet des bombardements à plus de 5 000m selon une précision de ciblage à 100 km ramenée de 700 à 15m. A son arsenal déjà imposant s'ajoute désormais 8 missiles C-13, 2 missiles air-air R-73, quant aux 2 nouveaux missiles air-sol X-29T et les 4 bombes planantes KAB-500 Kr, ils sont désormais dotés d'autodirecteurs vidéo. 

Mais surtout le Su-24 intégrera également le nouveau pod de guerre électronique Satellite M2 fondé sur la technologie DRFM et destiné à leurrer la majeure partie des systèmes de défense sol-air occidentaux mais aussi les radars Aesa des chasseurs les plus récents (Rafale F3, F-18 E/F, F-35, Gripen E, mais aussi J-20) sans oublier leurs missiles (AIM-120, Meteor). La documentation technique évoque une plage de fréquences située entre 4 et 18 Ghz ainsi qu'une puissance de 800 W. 

Russie Sukhoi Su-24

Répondre à () :


Captcha
Ysgawin | 02/09/2019 16:10

Qand je vois la mention "gunship" associée à un avion Sukhoi, j'ai plus tendance à l'associer au SU-25 "Frogfoot" spécialisé dans l'attaque au sol rapprochée qu'au SU-24 "Fencer", bombardier supersonique... Je me trompe ou il y a une faute de frappe quelque part ?

| Connexion | Inscription