0
Défense
L'Italie réceptionne son dernier Eurofighter
L'Italie réceptionne son dernier Eurofighter
© Aeronautica Militare

| BOQUET Justine

L'Italie réceptionne son dernier Eurofighter

L'Armée de l'Air italienne a reçu son dernier Eurofighter.

Typhoon Eurofighter.

L'Aeronautica Militare a annoncé le 23 octobre avoir reçu son dernier chasseur Eurofighter, destiné à la 51e Escadre d'Istrana. Pour l'occasion une cérémonie a été organisée, venant notamment saluer le travail de l'industriel Leonardo. L'Aeronautica Militare s'est par là même félicitée de cet aboutissement, en rappelant les qualités de l'Eurofighter, « l'un des chasseurs intercepteurs engagés quotidiennement dans la protection du ciel de notre pays », a ainsi rapporté l'Armée de l'Air italienne.


Coopération européenne.

L'Italie a par ailleurs profité de cette cérémonie pour rappeler l'apport de la coopération européenne dans le cadre de la conduite de ce programme. Le pays est d'ailleurs coutumier du fait puisque participants à plusieurs programmes européens, à l'instar du Tempest, de l'Eurodrone ou encore l'A400M. « La collaboration que nous célébrons aujourd'hui, représentée par un avion aux capacités extraordinaires, est le résultat d'une vision stratégique supranationale politique et industrielle à long terme, qui a permis à l'Europe d'avoir son propre système de défense et d'en bénéficier, un programme qui a su être un accélérateur technologique et un moteur de développement unique dans l'histoire de notre continent » a ainsi déclaré Alessandro Profumo, PDG de Leonardo.


Export.

Si l'ensemble des quatre pays partenaires (Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni) ont passé commande au total pour 472 appareils, le chasseur européen a également rencontré des succès à l'export avec 72 avions commandés par l'Arabie Saoudite, 15 par l'Autriche, 12 par Oman, 28 par le Koweït et 24 par le Qatar. Conçu comme une plateforme ouverte et évolutive, l'Eurofighter a été modernisé au fil du temps afin d'emporter de nouveaux équipements et accroître ses performances, comme l'a démontré l'intégration du radar AESA de Leonardo, « qui augmente les performances et la compétitivité de l'avion en vue de garantir un marché international significatif pour la prochaine décennie », ajoute l'Aeronautica Militare.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription