0
Espace
L’Iran a lancé son premier satellite militaire
L’Iran a lancé son premier satellite militaire
© TWITTER

| Pierre-François Mouriaux

L’Iran a lancé son premier satellite militaire

Cet été, retrouvez notre sélection d’articles marquants parus dans nos colonnes au premier semestre 2020. Le 1er mai, nous revenions sur le lancement du premier satellite militaire iranien, intervenu le 22 avril.

Une réalisation signée des Gardiens de la révolution islamique

A l’aide d’un lanceur léger jusqu’à présent inconnu, baptisé Qassed SLV (« le messager », en persan), l’Iran a réussi à placer sur orbite basse son premier satellite militaire, baptisé Nour 1 (« la lumière »). Le décollage a eu lieu le 22 avril à 3 h 59 UTC, depuis la base d’essais de missiles de Shahroud, située au nord du pays, à environ 350 km au nord-est de Téhéran (un site datant de la fin des années 1980, aménagé avec l’aide de la Chine et de la Corée du Nord). Il ne s’agit pas d’une mission menée par l’Agence spatiale iranienne, établie en 2004, mais d’une réalisation du corps iranien des Gardiens de la révolution islamique (GRI). Cette organisation paramilitaire de la République islamique d'Iran, créée en 1979, dépend directement du Guide suprême de la révolution – aujourd’hui l'ayatollah Ali Khamenei, en poste depuis bientôt 31 ans.

 

La fin d’une série noire

L’Iran était devenue une puissance spatiale en février 2009, avec le lancement du petit satellite expérimental Omid (« espoir »). Elle avait ensuite placé trois autres satellites d’observation de la Terre, entre 2011 et 2015 (Rasad, Navid et Fajr), toujours à l’aide de son lanceur Safir. Puis elle avait essuyé cinq échecs successifs depuis juillet 2017 ; le dernier en date remonte au 9 février, avec la perte du satellite d’observation de la Terre Zafar 1, à qui la fusée Simorgh (qui effectuait son troisième vol, toujours sans succès) n’a pas communiqué assez de vitesse. La mise sur orbite Nour 1, moins de trois mois plus tard et surtout à l’initiative des GRI, était donc totalement inattendue. Elle constitue, selon le site internet Sepah News des GRI, « une grande réussite et un nouveau développement dans le domaine de l'espace pour l'Iran islamique ».

 

[…]

 

Article à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription