0
Applications
Les investisseurs d’Eutelsat toujours aussi exigeants © Eutelsat

| Pierre-François Mouriaux

Les investisseurs d’Eutelsat toujours aussi exigeants

L’opérateur français de télécommunications a présenté le 15 février ses résultats pour le premier semestre 2018-2019, subissant dans la foulée une nouvelle baisse de son action en Bourse.

A normes comptables constantes, le chiffre d’affaires d’Eutelsat, troisième opérateur mondial de télécommunications par satellite, s’élève à 658,1 M€ pour le premier semestre 2018-2019, avec une rentabilité importante : la marge d’Ebitda atteint 79 %, dépassant l’objectif annuel.

D’autre part, le groupe confirme l’ensemble de ses objectifs financiers pour l’exercice 2018-2019 et les suivants, à savoir un chiffre d'affaires « globalement stable » pour l'exercice en cours, avec un retour à une « légère croissance » à partir de l'exercice 2019-2020.

Mais ce résultat semestriel constitue un recul de 4,4 % du chiffre d’affaires et de 0,4 points de l’Ebitda, en raison principalement d'une baisse des activités Données Fixes et Haut Débit Fixe.

La sanction de la part des investisseurs a été immédiate : à 10h04, le 15 février, le titre a accusé l'une des plus fortes baisses du jour de l'indice européen Stoxx 600, avec un recul de 7,1 % à 17,465 €.

Le titre, qui s’était enflammé le 1er août dernier, avait déjà été sanctionné le 31 octobre suivant (-13 %), après l’annonce d’une révision à la baisse du chiffre d'affaires 2018-2019 d’Eutelsat, provoqué par la perte d’un contrat pour la Défense américaine.

Au total, le recul de l’action Eutelsat sur l’ensemble de l’année 2018 représente 11 %.

 

Confiance.

« Eutelsat a réalisé un premier semestre solide et, comme anticipé, le profil de chiffre d’affaires devrait être plus favorable au deuxième semestre, s’est félicité Rodolphe Belmer, le directeur général d’Eutelsat, cité dans le communiqué du groupe. La rentabilité est restée robuste et le ratio d’endettement s’est encore amélioré. Nous avons continué de faire levier sur toutes les composantes de la génération de trésorerie, avec un plan d’économies Leap en bonne voie, la mise en œuvre efficace de la conception par les coûts pour le remplacement de la constellation Hotbird, la réussite d’une émission obligataire de 800 M€ en octobre et la cession de notre participation dans Eutelsat 25B. Par ailleurs, les nouvelles dispositions incluses dans la Loi de Finances 2019 sont susceptibles d’avoir un impact positif significatif sur notre charge d’impôt, bien que celui-ci ne puisse être évalué de manière fiable à ce stade.

Au niveau commercial, le service de Haut Débit Konnect Africa est progressivement lancé dans plusieurs pays, et son accueil initial renforce notre confiance dans le fort potentiel de cette activité. Par ailleurs, nous avons signé de nouveaux contrats ou des renouvellements dans la plupart de nos activités opérationnelles avec notamment les premiers accords pour la plateforme Cirrus récemment lancée ainsi que des contrats de capacité pour l’application Vidéo, et un contrat portant sur plusieurs répéteurs pour de la connectivité maritime. D’autres opportunités commerciales pourraient se concrétiser au deuxième semestre. »

Bourse de Paris Communication par satellite Eutelsat Résultats semestriels satellites de télécommunications

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription