0
Défense
Les forces terrestres en action
Les forces terrestres en action
© Armée de Terre

| BOQUET Justine

Les forces terrestres en action

Le camp de Satory a accueilli le 8 octobre une journée de présentation des capacités de l'armée de terre. Démonstrations dynamiques et statiques sont venues rythmer la journée, inaugurée par le discours du CEMAT, le général d'armée Thierry Burkhard.

Armée de Terre.

Jeudi 8 octobre, le site de Nexter Systems de Satory a accueilli la journée PCAT, pour présentation des capacités de l'armée de Terre, organisée tous les ans. Cet événement permet ainsi de présenter à l'IHEDN et à l'Ecole de guerre l'ensemble des capacités mises en œuvre par l'armée de Terre en contexte opérationnel, que cela soit les véhicules, les hélicoptères, les armes ou encore les munitions. A cette occasion trois tableaux de présentation dynamiques étaient joués par les militaires, dont un reprenait les codes des opérations extérieures, selon un schéma opératif imaginé par l'armée de Terre. Des forces ennemies étaient également jouées, de même que des alliés, avec la présence de blindés belges.
 

Chef d'Etat-major de l'armée de Terre.

Avant de lancer ces démonstrations, le général d'armée Thierry Burkhard, CEMAT, a réalisé une allocution, venant mettre en lumière sa vision stratégique et le contexte dans lequel elle s'inscrit. Le CEMAT a ainsi rappelé qu'une importante dynamique de modernisation avait été lancée, permise par une LPM ambitieuse et historique. Si de nouveaux matériels et équipements viennent progressivement équiper nos soldats, le chef d'Etat-major de l'armée de Terre a également rappelé l'importance de prendre en compte le contexte d'opération. « L'armée de Terre se prépare à faire face à de nouvelles menaces et à changer d'échelle », a-t-il ainsi déclaré en faisant référence aux tensions en cours entre différents blocs ou Etats. Si la France est principalement engagée au sein de conflits asymétriques, notamment au Sahel, cette tendance pourrait évoluer au cours des prochaines années et la France doit se préparer à intervenir dans un environnement contesté. « Le monde évolue vite et un nouveau cycle de conflictualité s'ouvre. Nous nous devons de rester vigilent », a ajouté le CEMAT.
 

Vision stratégique.

Afin de faire face à l'évolution du contexte opérationnel, le CEMAT a défini douze axes d'action au sein de sa vision stratégique. Une réflexion est ainsi lancée en gardant en tête l'enjeu du combat collaboratif et de l'info valorisation, notamment avec l'appui du système d'information de combat Scorpion.


 

Pour en savoir plus, retrouvez dans le numéro 2705, du 9 octobre, une interview exclusive du CEMAT.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription