0
Industrie
Leonardo conclu un premier semestre en accord avec ses prévisions © Leonardo

| Alexandre Rocchi

Leonardo conclu un premier semestre en accord avec ses prévisions

Leonardo clôt un semestre en accord avec ses prévisions, avec des résultats positifs tant sur le secteur des hélicoptères qu'au niveau de l'électronique pour la défense et la sécurité. Le constructeur italien se retrouve en revanche confronté à des résultats négatifs du secteur spatial.

Les différents secteurs d’activité de Leonardo ne présentent pas les mêmes performances, pour autant, l’italien ressort d’un premier semestre positif et en accord avec ses prévisions. Le nombre de commandes a ainsi augmenté de 33,5 % par rapport au même semestre de l’année dernière, lui permettant d’afficher un résultat net de 349 million d’euros, soit une augmentation de 229 % par rapport au premier semestre de 2018.

Ces résultats mettent en avant le succès de l’entreprise au niveau des secteurs Hélicoptères et Electronique pour la Défense et la Sécurité. En effet, Leonardo a renforcé ses positions dans ces secteurs d’activités, en particulier à travers un nombre plus importants de contrats avec des entités militaires et gouvernementales. Le constructeur italien a notamment vendu 23 hélicoptères NH90 au ministère de la Défense espagnol et 4 hélicoptères AW101 navals multi-rôles au ministère de la Défense polonais, en plus des contrats relatifs aux activités de service client et d’entraînement. Le nombre total d’hélicoptères vendus est inférieur à celui de l’année dernière (61 plateformes en 2019 contre 77 au premier semestre 2018), pour autant le secteurs affiche un résultat supérieur des revenues par rapport à l’année dernière. En ce qui concerne l’Electronique pour la Défense et la Sécurité, ce secteur aussi participe au succès de l’entreprise, notamment grâce à l’activité Leonardo DRS dont l’un des contrats majeurs a été passé avec l’armée des États-Unis pour l’acquisition de systèmes informatiques Mounted Family of Computer Systems (MFoCSII).

Au cours du premier semestre 2019, le secteur Avions et Aérostructure a quant à lui rapporté 1,3 milliards d’euros dont 75 % grâce à la division Avion. Le secteur a subit un léger déficit par rapport à l’année dernière, notamment dû aux ventes d’ATR (36 livraisons contre 41 au premier semestre de 2018).

Enfin, c’est le secteur spatial qui affiche les plus mauvais résultats. Le premier semestre de cette année a enregistré un volume d’activité inférieur, en particulier en ce qui concerne les satellites de télécommunication. L’effet a été renforcé par d’importants coûts relatifs au développement de plateformes satellitaires de nouvelle génération.

Pour autant, Leonardo reste sur un résultat global positif et confirme son plan pour 2019. « Les résultats obtenus sont encore une fois en accord avec nos attentes et nous avons obtenu une excellente performance commerciale tant sur les marchés nationaux qu’internationaux. Nous confirmons le plan 2019 et restons concentrés sur le Plan Industriel visant à la croissance durable et à la création de valeur pour toutes les parties prenantes », assure Alessandro Profumo, PDG de Leonardo.

Leonardo Résultats semestriels

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription