0
Défense
Le SLON soufflé au TsAGI © TsAGI

| Antony Angrand

Le SLON soufflé au TsAGI

Le futur avion de transport stratégique destiné à succéder aux Antonov An-124 Ruslan fait actuellement l'objet d'une campagne d'essais en soufflerie à l'institut central d'hydroaérodynamique (TsAGI) à Joukovski, en Russie.

Les essais en soufflerie du SLON, le futur successeur de l'Antonov An-124 au sein des VKS (force aérienne et spatiale) russes ont commencé sur un maquette à l'échelle au TsAGI (Institut central d'aérohydrodynamique), qui dirige le développement de l'avion dans le cadre d'un contrat passé avec le ministère russe de l'Industrie et du Commerce.

Selon le TsAGI, la maquette, vraisemblablement réalisée au 1/50e, est en aluminium et en acier, pèse 120 kg et a une longueur de 1,64 mètres et une envergure de 1,75 m. 

Les essais ont débuté avec trois mois de retard, ce que l'institut a expliqué par la complexité de la réalisation en trois dimensions de la voilure très sophistiquée de l'appareil, qui est censée assurer des qualités aérodynamiques élevées à la vitesses de croisière. Le TsAGI prévoit terminer les premiers essais dans la soufflerie T-106 d'ici la fin de l'année et procéder à l'évaluation des performances aérodynamiques au décollage et à l'atterrissage de l'appareil dans les tunnels de soufflerie T-106 et T-102 en 2020.

L'institut a ajouté que TsAGI a également commenté que le SLON sera en mesure de décoller à partir de pistes de 3 000 mètres. S'il est prévu que le SLON prenne la succession de l'Antonov An-124, sa charge utile maximale (180 tonnes contre 120) sont plutôt équivalentes à celles de l'An-225 Mriya, dont un seul exemple a été construit en 1985. 

Selon le TsAGI, le SLON sera propulsé par quatre turboréacteurs à double-flux Aviadvigatel PD-35, produisant conjointement 140 tonnes de poussée au décollage. Là encore, la poussée totale fournie est assez proche de celle de l'An-225. 

Si le SLON est plus court que l'An-225 et d'une envergure réduite, l'appareil devrait être toutefois plus léger, avec 8 tonnes de gagnées par rapport au Mriya grâce à l'emploi de matériaux qualifiés de modernes. 

Russie SLON Antonov An-124 Ruslan VKS TsAGI Essais en soufflerie

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription