12
Défense
Le Rafale M au tremplin
Le Rafale M au tremplin

| Antony Angrand 205 mots

Le Rafale M au tremplin

Début 2022, Dassault Aviation devrait démontrer à la marine nationale indienne les capacités du Rafale M à décoller d'un tremplin d'un type similaire à celui qui équipe notamment le porte-avions indien Vikramaditya. A la différence de Boeing, Dassault a selon toute vraisemblance fait le choix de démontrer les capacités du Rafale M en Inde, plus exactement sur le tremplin de la base aéronavale de Hansa. [...] (205 mots)

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Répondre à () :


Captcha
Hannosset Étienne | 19/10/2021 22:02

Super ! Le Rafale marine vient de démontrer qu'il était capable de décoler du porte avions indien !

Loufi | 20/10/2021 01:23

Il faut mieux lire Étienne, il ne l'a pas encore démontré

Hannosset Étienne | 26/10/2021 19:45

@loufi. Je confesse publiquement ma faute. Je suis confus. Trop content de souligner un bon point pour le Rafale (qui devient pour moi le 3ème meilleur avion au monde, dans sa version F4) voilà que tu interviens pour dénigrer le Rafale ...

Loufi | 20/10/2021 01:22

Et F18 était à vide et la vidéo ne montrait pas la piste d'élan

Dominique | 20/10/2021 10:49

Il faut lire. C'est prévu pour 2022

Petrau | 20/10/2021 17:06

Si Dassault a fait le choix d'une démonstration en Inde à Hansa, c'est probablement un indice que la société est sûre de la capacité de son appareil à répondre à la demande indienne. La suite de l'histoire s'ecrira en janvier.

Hannosset Étienne | 25/10/2021 11:54

En réalité, Dassault prétend depuis 10 ans que la Rafale M en est capable. Air et Cosmos, et beaucoup d’autres sources d’info sérieuses, avaient déjà communiqué à ce sujet, à l’époque. Une telle performance n’a rien d’exceptionnel. Même le Mig 35 en est capable... Toutes les simulations numériques le confirment depuis 2010. Je vois mal Dassault prendre le risque de se ridiculiser, de perdre un avion et un pilote...

Coydon | 20/10/2021 18:09

Ancien abonné.

Francois | 21/10/2021 22:37

C’est tout à fait à la hauteur Il faut faire confiance aux capacités de Dassault notre belle industrie qui je l’espère ne sera pas vendue

Petrau | 05/11/2021 13:42

Le Rafale est loin d'être arrivé au bout de son potentiel de développement. Avant de se lancer dans un hypothétique Scaf pour lequel les allemands freinent des quatre fers et dont les espagnols s'éloignent (cf. les approches auprès des américains pour acheter des F35, il serait opportun d'explorer la piste d'un Rafale de 2ème génération (à l'image de ce que les américains ont fait avec le F18) sachant que la furtivite devient un mythe au rythme où Russes, Chinois, ... développent des radars à même de detecter ces appareils dits furtifs, lesquels radars seront très au point lorsque le Scaf entrera en service (2045 ? si toutefois il voit le jour). Toutes les fonctions "novatrices" prévues pour le Scaf pourraient être implémentées sur un Rafale 2.0, et ceci à un bien moindre coût

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription