2
Industrie
Le président du Gifas s'inquiète des coupes budgétaires dans la défense
Le président du Gifas s'inquiète des coupes budgétaires dans la défense
© Emmanuel Huberdeau

| yann cochennec 364 mots

Le président du Gifas s'inquiète des coupes budgétaires dans la défense

La dernière Assemblée générale du Gifas a été l'occasion pour son président, Eric Trappier, de faire état de ses inquiétudes face au projet du gouvernement réduire de 850 M€ le budget des Armées en 2017.

"Nous serons particulièrement vigilants lors des prochains débats budgétaires. Je rappelle que nous soutenons un budget de la défense à 2 % du PIB à l'horizon 2025. Ce chiffre fait consensus", a déclaré Eric Trappier, président du Gifas, lors de l'Assemblée général du syndicat professionnel qui regroupe 382 sociétés de

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité