0
Défense
Le point sur les moyens aériens français en opérations
Le point sur les moyens aériens français en opérations
© Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau

Le point sur les moyens aériens français en opérations

On le sait, le taux d'engagement des forces armées françaises est actuellement très élevé. Au Sahel dans le cadre de l'opération Barkhane, dans le Golfe pour l'opération Chammal, en République Centrafircaine (RCA) pour l'opération Sangaris ou encore sur le territoire national, les moyens aériens français sont de tous les engagements.

En BSS (Bande Sahelo Saharienne), selon l'état major des armées, 14 hélicoptères, 7 chasseurs (3 Mirage 2000D et 4 Rafale), 5 drones (2 Harfang et 3 Reaper), 2 ravitailleurs en vol et 6 avions de transport sont déployés. Depuis le 11 juin 2015, ces appareils ont réalisé une centaine de sorties aériennes dont 20 pour les chasseurs.

En RCA, la France se désengage progressivement. 7 hélicoptères ont récemment été retirés de ce théâtre. Le détachement Fennec de l'armée de l'Air a par exemple été rapatrié. Une bouffée d'air pour une flotte qui doit faire face à d'importants problèmes de disponibilité. 7 hélicoptères sont toujours déployés en RCA dont 2 Tigre HAD qui servent comme élément de réaction rapide.

Dans le Golfe, les moyens français restent inchangés. 6 Rafale opèrent depuis les Emirats Arabes Unis avec un avion de patrouille maritime ATL-2. 6 Mirage 2000D sont basés en  Jordanie. Depuis le 11 juin 2015, ces appareils ont réalisé 38 missions pour un total de 11 frappes. Selon l'EMA, 35 objectifs ont été détruits. Depuis le début de l'opération Chammal en septembre 2014, les appareils français ont totalisé 950 sorties pour 157 frappes.

L'EMA a par ailleurs annoncé qu'un AWACS français participe toutes les trois semaines à des missions de contrôle aérien en Europe de l'est dans le cadre des missions dites de "réassurance".

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription