0
Aviation Civile
Le nouveau Boeing 787-10 "éco-démonstrateur" d'Etihad Airways entre en service
Le nouveau Boeing 787-10 "éco-démonstrateur" d'Etihad Airways entre en service
© Etihad Airways

| HEGUY Jean-Baptiste

Le nouveau Boeing 787-10 "éco-démonstrateur" d'Etihad Airways entre en service

Le nouveau Boeing 787-10 a été utilisé dans ses phases de test comme une plateforme pour travailler sur la réduction des émissions de CO2, les nuisances sonores et le recours aux biocarburants.

Le 15 décembre, Etihad Airways a annoncé la mise en service de son 39eme Boeing 787, un Boeing 787-10, qui durant ses phases de tests a suivi un programme liées aux recherches environnementales. L'avion, qui a été utilisé comme un eco-démonstrateur, a ainsi suivi un cycle de huit jours de tests en collaboration avec Boeing, la NASA et Safran Landing Systems. L'avion, immatriculé A6-BMI, a effectué des vols tests à Glasgow, dans le Montana et deux vols transcontinentaux entre Seattle et Charleston. La série de vols a permis grâce à un système de la NASA, utilisant 1 200 micros installés à l'extérieur de l'avion et positionnés au sol. Les données qui ont été récoltées pourraient permettre aux pilotes de réduire l'empreinte sonore de l'avion et intervenir dans le futur design d'appareils. 

Réduction de 60 tonnes de CO2 durant le vol de livraison

Deux voyages intérieurs aux Etats-Unis ont aussi permis aux pilotes, aux contrôleurs aériens et aux centres de navigation aérienne de trouver des trajectoires et des temps d'arrivées optimisés, de manière à réduire les émissions de CO2. Par la même occasion, et en période de crise sanitaire, Etihad Airways et Boeing ont aussi testé de nouveaux systèmes de nettoyage des surfaces intérieures à forte densité de contacts. Des systèmes portables à rayonnement ultraviolet et des revêtements antimicrobiens, notamment sur les tablettes escamotables, et les accoudoirs. Le plus haut mélange de carburant durable (SAF) a aussi été utilisé lors du vol de livraison de Charleston à Abu Dhabi. Cela a produit une réduction de 60 tonnes d'émissions de CO2. La trajectoire optimisée lors du vol inaugural a permis d'économiser une tonne de carburant supplémentaire et quatre tonnes d'émissions de CO2. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription