advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Espace
Le LauncherOne de Virgin Orbit place ses premières charges utiles sur orbite
Le LauncherOne de Virgin Orbit place ses premières charges utiles sur orbite
© Virgin Orbit

| Pierre-François Mouriaux

Le LauncherOne de Virgin Orbit place ses premières charges utiles sur orbite

La deuxième tentative aura été la bonne : le 17 janvier, le lanceur aéroporté de la société californienne Virgin Orbit a placé sur orbite basse dix cubesats pour la Nasa.

Premier essai infructueux il y a huit mois

Embarqué sous l’aide gauche d’un B747-400 réaménagé, le microlanceur Launcher One de Virgin Orbit a été développé pour effectuer des lancements de satellites de moins de 300 kg vers une orbite héliosynchrone haute de 500 km, pour un coût unitaire de 10 à 12 M$.

Attendue depuis 2017, la première tentative de lancement orbital du LauncherOne avait eu lieu le 25 mai dernier, avec une charge utile factice.

Hélas, après le largage du microlanceur au-dessus de la côte californienne, le premier des deux étages kérosène/oxygène liquide n’avait fonctionné que « quelques » secondes, entraînant l’échec de la mission.

 

Une image parfaite

Une nouvelle tentative de lancement, baptisée LaunchDemo2, a eu lieu le 17 janvier à 19 h 39 UTC, au sud-est de Long Beach, en Californie.

Le microlanceur embarquait dix cubesats de la mission éducative ELaNa 20 de la Nasa, soit une masse totale de 30 kg.

Le contrat avait été signé il y a quatre ans, pour un montant de 4,7 M$.

Le vol a été dédié à la mémoire d’Eve Branson, la mère du fondateur du groupe Virgin, décédée le 8 janvier, à l’âge de 96 ans.

La mission s’est déroulée conformément au plan prévu, selon Virgin Orbit, qui évoque une « image parfaite ».

L’opérateur a notamment reçu les félicitations de Jim Bridenstine, l’administrateur de la Nasa, et de Jay Raymond, le commandant de la Space Force américaine.

Virgin Orbit se considère désormais prêt à démarrer ses missions commerciales, et quatre autres missions de LauncherOne pourraient être menées cette année.

 

Quarante nouveautés sur les starting-blocks

Ce premier vol réussi d’un nouveau petit lanceur marque le début d’une année qui s’annonce particulièrement riche en nouveautés : nous avons recensé pas moins de quarante projets de lanceurs de toutes tailles à travers le monde dans le dernier numéro d’Air & Cosmos, disponible depuis le 15 janvier en kiosques ou sur notre boutique en ligne.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription