3
Aviation légère et d'affaires
Le Gulfstream G700 bat deux nouveaux records de vitesse
Le Gulfstream G700 bat deux nouveaux records de vitesse
© Gulfstream Aerospace

| Antony Angrand 283 mots

Le Gulfstream G700 bat deux nouveaux records de vitesse

Le dernier né de l'avionneur de Savannah revendique deux records de vitesse, l'un de Savannah à Doah et l'autre de Doha à Paris, à des vitesses de croisière situées entre Mach 0,88 et Mach 0,90. C'est la suite d'une guerre de communication précédant l'ouverture du carnet de commandes et l'arrivée d'une concurrence encore plus rude, qui sera en 2025 manifestée par celle du Falcon 10X de Dassault Aviation.

Mach 0,88 de vitesse moyenne...

Quoi de mieux qu'un record de vitesse en termes de communication et d'aide aux ventes d'un avion ? Gulfstream Aviation -et il est loin d'être le seul puisque Dassault Aviation avait fait de même avec son Falcon 8X en mai 2019- est spécialiste du genre. Il n'y a donc pas de raison pour le Gulfstream 700 déroge à la règle et c'est d'ailleurs ce que le biréacteur vient de réaliser, en ralliant Savannah à Doha, une distance de 6 711 nautiques soit 12 428 kilomètres, à une vitesse moyenne de Mach 0,88 en 13 heures et 16 minutes. L'avion a ensuite établi un autre record de Doha à Paris, en parcourant 2 953 nautiques, soit 5 469 km en 6 heures et 15 minutes à une vitesse moyenne de Mach 0,90.

...Avec un mélange de carburant aviation durable

Pour le vol Savannah-Doha, Gulfstream a alimenté le G700 avec un mélange de kérosène et de carburant aviation durable. Des compensations de carbone sont appliquées pour les deux vols. " Il s'agissait des premiers vols internationaux du G700, et il s'est comporté de manière exceptionnelle, établissant au passage deux nouveaux records ", a déclaré Mark Burns, président de Gulfstream. "Nous sommes ravis de présenter le G700 en personne à nos clients du Moyen-Orient et d'Europe", a t-il ajouté. Ces records de vitesse tombent donc à point nommé... Car le G700 aura une forte concurrence devant lui une fois sur le marché. D'abord avec le Global 7500 de Bombardier, dont le nombre d'exemplaires vendus a dépassé les cinquante biréacteurs, mais aussi et surtout avec l'arrivée du Falcon 10X prévue pour 2025, trois ans après la mise en service du G700. 

 

Répondre à () :


Captcha
Lou_Papet | 04/09/2021 14:15

Vitesse moyenne par rapport au sol en bénéficiant du subtropical Jet Stream qui se déplace dans le bon sens !....

scarlatti | 05/09/2021 09:07

Magifique avion.Mais 929B22Je pense que FALCON ne va pas en rester là.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription