1
Espace
Le « Green Run » du lanceur géant américain SLS tourne court
Le « Green Run » du lanceur géant américain SLS tourne court
© NASA TV

| Pierre-François Mouriaux 294 mots

Le « Green Run » du lanceur géant américain SLS tourne court

Chaque fin de semaine, une image qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. Le 16 janvier, l’essai crucial du futur lanceur lunaire américain a duré 67,2 secondes… au lieu de 500.

Huitième étape sur huit

Baptisée « Green Run » (Course vers le vert), la campagne de validation finale de l’étage central du lanceur lunaire américain SLS (Space Launch System) devait s’achever le 16 janvier, avec un essai crucial sur le site de la Nasa à Stennis, au Mississipi.

C’était le huitième essai grandeur nature du

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

NASA Artemis SLS Lune Green Run RS-25 Photo de la semaine


Répondre à () :

patrico | 23/01/2021 20:49

Il faut arreter de douter, la NASA a trop de compétence et d inventions et de réussite en tous domaines Aérospace pour ne pas réussir a un moment! Cela passe par des mises aux points indispensables et ultra vérifiées ! Et non un échec Titré quelques parts ailleurs sur des médiocre ! Mais ici, dans cette très belle revue Air&Cosmos évitez de faire des rappels a des changements de dirigeants quelques parts ?

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité