0
Aéroports
Le gouvernement britannique donne son feu vert pour la troisième piste à Heathrow
Le gouvernement britannique donne son feu vert pour la troisième piste à Heathrow
© Heathrow Airport

| HEGUY Jean-Baptiste

Le gouvernement britannique donne son feu vert pour la troisième piste à Heathrow

Le gouvernement britannique a donné son feu vert pour l'extension de l'aéroport d'Heathrow avec la construction d'une troisième piste, pour un coût total de 18 milliards de livres (un peu plus de 20 milliards d'euros). Cette décision clôt une indécision de 25 ans, à savoir si ce serait Heathrow qui bénéficierait de cette extension ou bien la seconde plateforme londonienne, Gatwick. 

Pour autant, les travaux sont encore très loin de débuter. Cette décision va maintenant être formalisée dans un NPS (National Policy Statement) et va faire l'objet de consultation. Selon le site International Airport Review, elle va entrer dans une phase juridique pendant un an, ce qui signifie que les travaux ne pourraient au plut tôt commencer qu'en 2025. 

C'est dire si la troisième piste d'Heathrow est encore très hypothétique. Elle a en effet de très farouches adversaires, notamment le maire de Londres lui même, Sadiq Khan. "C'est une mauvaise décision pour Londres et le reste de la Grande-Bretagne. Une nouvelle piste à Heathrow serait extrêmement néfaste pour la qualité de l'air à travers Londres. La polllution de l'air autour de l'aéroport est déjà au dessus des niveaux légaux pour le dioxyde d'azote. Heathrow expose déjà plus de gens aux nuisances sonores que les aéroports de Paris CDG, Francfort, Amsterdam, Munich et Madrid combinés. Une troisième piste exposerait 200 000 personnes, 124 écoles et 43 200 écoliers supplémentaires à une niveau sonore inacceptable". 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription