0
Défense
Le déploiement du MQ-25A prévu pour 2026
Le déploiement du MQ-25A prévu pour 2026
© US Navy

| Gaétan Powis 312 mots

Le déploiement du MQ-25A prévu pour 2026

En 2026, le groupe aérien du porte-avions Theodore Roosevelt comprendra pour la première fois un groupe de MQ-25A Stingray complètement opérationnel. Ils remplaceront les Super Hornet dans cette tâche qui pourront alors se concentrer sur les missions de combat.

Vers un déploiement en 2026

Le Vice Amiral Whitesell, en charge de l'aéronavale américaine sur la zone Pacifique, a annoncé la semaine dernière que le drone ravitailleur embarqué MQ-25A Stingray devrait atteindre son initial operational capability (IOC) à l'horizon 2025. L'IOC est à différencier de la mise en service actif ; le drone sera déployé mais le drone n'est pas encore utilisé à 100% de ses capacités. Il s'agit en réalité d'un "pré-déploiement" afin de vérifier la bonne intégration de l'avion au sein du groupe aéronaval. Si aucun problème majeur n'est détecté, le MQ-25 rentrera par après en service actif. Toujours d'après le Vice Amiral, l'étape suivante sera un déploiement complet pour 2026 au sein du groupe aérien embarqué du porte-avions Theodore Roosevelt (CVN-71).

Le MQ-25A Stingray

Il s'agit du tout premier drone ravitailleur embarqué au monde. Avec son rayon d'action de plus de 900 km, il peut ravitailler entre 4 et 6 avions par probe-and-drogue. Pour rappel, cette technique demande au ravitailleur de dérouler un câble souple avec un panier à l'extrémité. L'avion à ravitailler doit alors manœuvrer pour faire rentrer sa perche de ravitaillement dans le panier afin de recevoir le kérosène.

Ce drone est un bond en avant pour l'US Navy car il peut ravitailler l'ensemble des avions embarqués au sein de l'aéronavale américaine. Le ravitaillement des appareils était alors géré par des F/A-18F Super Hornet : en moyenne, 20 à 30% des sorties de F/A-18F étaient effectuées pour ravitailler les appareils embarqués. L'arrivée de ce drone va donc permettre aux Super Hornet de se recentrer sur des missions de combat.

L'US Navy, dans sa proposition de commandes pour l'année fiscale 2023, prévoit d'ailleurs la commande de quatre MQ-25A. Cela représente la plus grosse augmentation de commandes pour les drones (USAF et USN) par rapport à l'année fiscale 2021 (voir les graphiques des commandes dans cet article).

Le futur proche de l'aéronavale américaine en une image : un MQ-25A ravitaillant un E-2D Hawkeye.
Le futur proche de l'aéronavale américaine en une image : un MQ-25A ravitaillant un E-2D Hawkeye. © US Navy
Le futur proche de l'aéronavale américaine en une image : un MQ-25A ravitaillant un E-2D Hawkeye.

Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité