0
Défense
Le corps des Marines s'intéresse à la lutte anti-drones
Le corps des Marines s'intéresse à la lutte anti-drones
© Ascent Vision Technologies

| BOQUET Justine

Le corps des Marines s'intéresse à la lutte anti-drones

Les Marines ont publié une RFI (request for information) visant à identifier plusieurs systèmes de lutte anti-drones capables de répondre à leurs besoins.

Faire face à la menace drone.

Le corps des Marines américain a rendu public une RFI, ou bien demande d'informations, dans le domaine de la lutte anti-drones. Cette première étape, qui ne donnera pas lieu à un contrat dans ce cadre spécifique, vise principalement à identifier des solutions de lutte anti-drones permettant de répondre aux besoins et s'inscrivant dans un cadre opérationnel propre à celui des Marines. A l'issue de cette RFI, le Marine Corps Systems Command évaluera l'offre industrielle et pourra à terme passer commande pour 6 à 10 systèmes, dans le cadre d'une RFP (request for proposal ou appel d'offres).
 

Caractéristiques techniques.

Afin de pouvoir aiguiller les industriels, le corps des Marines a spécifié ses besoins et ses attentes envers les systèmes de lutte anti-drones. Tout d'abord, une attention particulière sera portée aux capacités de surveillance aérienne et ainsi les phases de détection, reconnaissance, classification et identification devront être effectuées via le système. Un volet interception et neutralisation est également demandé, lequel peut s'appuyer sur différentes solutions telles que le brouillage, les lance-filets, le laser, les projectiles ou encore l'emploi d'énergie dirigée. Enfin, afin de faciliter la mise en œuvre du système, les Marines demandent à ce qu'une seule personne soit nécessaire pour l'opérer. Quant à l'intégration de la solution anti-drones, les Marines semblent pour le moment ouverts à une solution fixe, mobile ou encore intégrée dans un véhicule. Les participants ont jusqu'au 26 juin pour répondre à cette RFI.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription