0
Défense
L'Allemagne, espion européen des Etats-Unis
L'Allemagne, espion européen des Etats-Unis
© Présidence de la République

| BOQUET Justine

L'Allemagne, espion européen des Etats-Unis

Jeudi 30 avril, un article de Spiegel (site d'information de la revue hebdomadaire allemande) a révélé que la NSA avait mené des écoutes en France et en Allemagne. Pour obtenir ces informations l'agence de sécurité américaine s'est appuyée sur le Bundesnachrichtendienst (BND), bureau du renseignement allemand.

L'annonce a eu l'effet d'une bombe. Berlin espionnerait le couple franco-allemand pour le compte de Washington. La NSA aurait utilisé les capacités du BND pour mener ces écoutes. Selon un rapport rendu public par le ZDF, elles auraient duré au moins jusqu'en juin 2013 et auraient dépassé le candide cadre de la lutte contre la menace terroriste. Les services de renseignements se seraient également intéressés, entre autre, à Airbus Group, Airbus Helicopters ainsi qu'à l'Elysée, à la commission européenne et au Quai d'Orsay. Au total ce sont 40 000 données qui auraient été recueillis sans lien aucun avec l'anti-terrorisme.

Le scandale provient surtout du fait qu'en juillet 2013, alors interrogée par des journalistes, Angela Merkel avait déclaré qu'aucun espionnage industriel n'avait eu lieu contre les entreprises allemandes. Or différents rapports tendent à prouver le contraire. La chancellerie allemande aurait été au courant de la volonté américaine d'espionner des entreprises européennes depuis au moins 2010. Le personnel était aussi au courant que Washington souhaitait s'associer au BND pour obtenir des renseignements. Il semble donc à la fois surprenant et déplorable que Merkel n'ait pas eu vent de ces informations.

Et pour cause. La chancelière allemande dispose d'un bureau chargé de définir les missions du BND, qu'il dirige et surveille. Cependant à la vue de ces révélations, il semblerait qu'il ait complètement échoué à mener à bien sa fonction, ce qui semble aussi mettre en avant une défaillance d'Angela Merkel. Elle s'est d'ailleurs exprimée ce lundi, rappelant à propos du BND que « mener à bien sa tâche face aux menaces terroristes internationales se fait en collaboration avec d'autres agences, à commencer par la NSA ». Son implication dans les écoutes et la collaboration du BND avec le NSA n'a pas encore été prouvé.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription