7
Défense
La Turquie veut acheter 40 chasseurs F-16 et en moderniser 80 autres
La Turquie veut acheter 40 chasseurs F-16 et en moderniser 80 autres
© Emmanuel Huberdeau

| Antony Angrand 351 mots

La Turquie veut acheter 40 chasseurs F-16 et en moderniser 80 autres

La Turquie veut acheter 40 Lockheed Martin F-16 neufs et près de 80 kits de modernisation pour sa flotte actuellement en service, suite son exclusion du programme F-35, lié à l'achat de missiles S-400 à la Russie. L'accord, d'une valeur de plusieurs milliards de dollars, est toujours en cours d'examen dans le cadre du processus de vente de matériel militaire à l'étranger, lequel est soumis à la double approbation du département d'État américain ainsi que du Congrès américain.

40 F-16 neufs et 80 kits de modernisation...

La Turquie veut acheter 40 Lockheed Martin F-16 et près de 80 kits de modernisation pour sa flotte actuellement en service, suite à son exclusion du programme F-35. L'accord, d'une valeur de plusieurs milliards de dollars, est toujours en cours d'examen dans le cadre du processus de vente de matériel militaire à l'étranger (les FMS ou Foreign military sales), lequel est soumis à la double approbation du département d'État américain ainsi que du Congrès américain.

...En suspens par rétorsion de l'achat de S-400

L'achat de 40 F-16 et de 80 kits de modernisation s'explique de par le fait que la Turquie a été précédemment exclue du programme du Lockheed Martin F-35, en dépit d'une commande de 100 appareils et de la construction de certaines pièces de l'avion. D'autre part, si la Turquie a lancé le programme d'avion de cinquième génération TF-X présenté lors de l'édition 2019 du salon du Bourget sous forme de maquette à l'échelle 1, ce dernier ne sera pas prêt au mieux avant de nombreuses années. Car en dépit de la volonté d'Ankara, il manque à l'industrie aéronautique turque et ce malgré ses importants progrès spectaculaires dans de nombreux domaines -drones, systèmes d'armes pour ne citer qu'eux- la technologie et les principaux systèmes composant un chasseur à savoir un turboréacteur, un système d'armes et une électronique compatible avec un appareil voulu furtif, éléments disponibles en Grande-Bretagne et/ou au Etats-Unis... Mais aussi en Russie.  

Un deuxième lot de S-400 qui n'arrangera rien 

L'exclusion du programme F-35 de la Turquie a fait suite à l'achat de missiles Almaz-Anteï S-400 à la Russie. Depuis lors, les États-Unis ont mis en garde à plusieurs reprises la Turquie contre tout nouvel achat d'armement russe. Mais la semaine dernière, le président turc Tayyip Erdogan a indiqué qu'Ankara avait toujours l'intention d'acheter un deuxième lot de S-400 à la Russie, un geste qui ne va certainement pas améliorer l'état des relations entre les deux pays et qui va forcer la Turquie, très probablement, à trouver une autre solution... A moins que l'administration Biden ne tourne casaque. 

Répondre à () :


Captcha
Rec | 08/10/2021 22:19

Pour rappel les états-unis bloque 1 milliard et demi de dollars depuis l'éviction du projet F35 ! La Turquie demande le remboursement ou l'achat de réacteurs pour testé sont future TFX en attendant de finaliser sont projet nationale toujours en conseption et d'un autre côté pour réduire ça dette les USA ont du proposé un lot de 40 F16 bloque70 et une modernisation de 80 F16 bloque 30 comme indiqué dans l'article ! La Turquie a finalement coulé le projet F35 qui était bancales depuis longtemps et ne rassure toujours pas c'est utilisateur actuelle comme le Japon, la Norvège, l'Angleterre etc... Pour dire ... le rafale malgré ça longue mise en service et aujourd'hui plus sûr que le F35, Même l'armé américaine n'en veut plus !

oxi | 09/10/2021 10:35

La Turquie attend juste la réponse négative des US pour acheter Russes. Les Turques savent très bien que les US ne leur donneront rien, ils ne sont pas naifs. C'est pour justifier à long terme leur achat d'avions Russe. Dès 2010 les israéliens ont demandé aux US de ne pas leur vendre cette avions aux turcs, suite à l'affaire Marmara qui avait couté la vie à 10 turcs. Et ça les turcs le savent mieux que moi.

tamturk | 09/10/2021 11:35

juste pour info ; linformation donner par le admine est fausse ! la turquie a demander au USA 40 f16 block 70 viper , et 80 de nos chasseur f16 block30 et 40 à moderniser donc en total 120 avions en questions ! mes la turquie joue la stratregie elle attend juste que les Usa dit non ! pour que la turquie achette les su 57 de 5 generation au russe

Orhan | 10/10/2021 13:06

Non ,c'est bien 40 F16 Viper et la modernisation des 80 F16 block 50+ ,les block 30 sont modernisés par la Turquie ,il y en a 36 ou 37 ,à terme il seront pratiquement équivalents aux 16 block 70 ,très peu de différence entre les deux ,cela se fera quand la modernisation structurelle qui a déjà sera faite et l'intégration du radar AESA développé par Aselsan d'ici 4 ou 5 ans ,la Turquie a racheté tous les droits pour les block 30 et donc fait toutes les modernisations de ceux-ci ,toutes les bombes et armes fabriquées par la Turquie sont testées en premier sur les block 30 .Le programme de modernisation structurelle des blocks 30 a déjà commencé ,c'est le programme " Özgür",un premier modèle modernisé a été livré ,il y a quelques jours selon des infos .Pour ce qui est d'acheter des avions russes ,c'est très peu probable ,très compliqué et très cher car il faudrait beaucoup de changements ,aucun expert turc ne croit à cela ,d'autres ententes militaires avec la Russie oui ,comme l'achat d'autres S400,tout dumoins les deux batteries qui devaient être achetées selon le premier contrat ,la Turquie veut un transfert de technologie ,une coopération pour la fabrication d'un moteur pour le MMU, ou pour la fabrication de sous-marins etc etc ,c'est beaucoup plus envisageable ,peut être le dernier chasseur russe chek mate ,qui lui est en cours de développement et qui pourrait être adaptée pour la Turquie qui pourrait y intégrer toutes ses armes et tout l'électronique ,perso je vois bien ce dernier .En tout cas ,le gouvernement turc n'a aucune confiance en les USA ,c'est pour les mettre à défaut ,une bonne excuse pour la Turquie de s'éloigner de ces "alliés" qui agissent en ennemis contre elle ..🇹🇷🇹🇷🇹🇷

Hannosset Étienne | 11/10/2021 11:22

La propagande franco française vous aveugle...

Vanhulle | 11/10/2021 17:25

Après l affaire des sous-marins, il ne serait pas impossible que les EU donnent un accord à la demande Turque concernant les F16...

Turkish aerospace industries | 15/10/2021 12:47

Les f16 fighting Falcons sont construie sous licence turk est assemble entierment en turquie alors vous savez si la turquie veux commander les avion ils les auron san problems

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription