2
Défense
La Norvège investit pour sa défense
La Norvège investit pour sa défense
© Lockheed Martin

| BOQUET Justine

La Norvège investit pour sa défense

En pleine crise du coronavirus, la Norvège a présenté son programme militaire pour les années à venir.

Soutenir les forces.

Le 17 avril, le ministère de la défense norvégien a annoncé que le nouveau plan de défense du pays avait été présenté par le gouvernement. Intitulé « plan à long terme pour les forces armées norvégiennes », celui-ci vise à offrir aux opérationnels des moyens modernes, ce qui s'accompagne donc d'une hausse budgétaire. « Une hausse continue des investissements militaires permettra de renforcer la préparation et l'endurance des forces armées norvégiennes et de réduire les écarts opérationnels », a ainsi rapporté le ministère de la défense.

 

Un environnement contraignant.

La décision de la Norvège de continuer à investir dans sa défense est motivée par plusieurs éléments. Tout d'abord Oslo estime que son environnement stratégique nécessite de doter ses forces armées de moyens lui permettant d'accomplir ses missions mais également de défendre ses intérêts, dans un contexte technologique de plus en plus innovant. Par ailleurs, il s'agit pour la Norvège d'être reconnue comme une puissance militaire de taille sur le flanc nord européen et crédible au sein de l'Alliance Atlantique.
 

Une augmentation significative.

Oslo a donc décidé d'augmenter son budget militaire, lequel devrait connaître une croissance de 16,5 Md de couronnes norvégiennes en 8 ans (soit environ 1,5 Md€). Ces investissements permettront ainsi de soutenir les forces. L'Armée de Terre, entre autre, devrait ainsi disposer de nouvelles capacités de défense sol-air. L'Armée de l'Air, qui attend l'arrivée des F-35 et P-3 Orion, devrait également bénéficier d'une modernisation de son système de défense aérienne NASAMS II. Les forces spéciales quant à elles devraient disposer de nouveaux moyens aériens avec le remplacement prévu des hélicoptères de transport Bell 412.

Répondre à () :


Captcha
Alex | 06/05/2020 15:39

Habituellement les Norvégiens investissent bien mais là le F-35... la plus grosse arnaque de l'industrie militaire américaine, un avion qui fonctionne qu'au cinéma. Il finira comme son grand frère le F-22. Les Norvégiens font même pas partie des pays partenaires du programme donc aucun retour de techno possible. En espérant pour eux qu'ils les reçoivent un jour, et surtout que la grande communication que les US font dessus, leur permettront de jamais les engager au combat, car ce n'est vraiment que son meilleur atout à cet avion, la propagande sur ses "capacités" ... Pendant ce temps là les programmes européens rament à cause de tout ces milliards envoyé au US, pour des avions qui ne feront pas long feu. Tristesse

Rachid ZEMMAM | 08/05/2020 02:34

Excellent

| | Connexion | Inscription