1
Espace
La ministre des Armées en visite chez Sodern
La ministre des Armées en visite chez Sodern
© P.-F. Mouriaux / Air & Cosmos

La ministre des Armées en visite chez Sodern

Le 20 juillet, l’équipementier spécialisé en optronique accueillait Florence Parly sur son site de Limeil-Brévannes (Val de Marne) pour une visite de plus de deux heures.

L’espace au service de la défense

Placée sous le signe de l’espace au service de la défense nationale, la visite de la ministre des Armées Florence Parly le 20 juillet avait notamment été précédée de celle du Délégué général pour l'armement Joël Barre, le 15 juin dernier.

Déjà, en février 2017, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait fait le déplacement.

La ministre était entourée du préfet de police du Val de Marne Raymond Le Deun, des députés Thomas Gassilloud et Laurent Saint-Martin, et de la maire de Limeil-Brévannes Françoise Lecoufle.

Les thématiques de l’innovation, de la dualité et de la politique industrielle leur ont été présentés, au travers de quatre gammes de produits : la neutronique, l’observation de la Terre, la maîtrise de l’espace et la visée stellaire nocturne et diurne, la dernière nouveauté de la filiale d’ArianeGroup, championne du monde des viseurs d’étoiles, étant un démonstrateur de visée stellaire inédit et innovant, développé avec Safran Electronics & Defense et capable de fonctionner sur avion en plein Soleil, donc de se passer de GPS.

 

Fierté

Le discours de Florence Parly, qui a démarré par le mot « fierté » et s’est terminé en vantant les « talents d’orfèvre », la « créativité » et la « passion » des équipes, a notamment salué le rôle de Sodern au sein de la dissuasion, la dualité de ses produits, ses capacités d’innovation et ses succès à l’export.

Elle a également insisté sur les effets de levier sur l’économie du soutien du ministère des Armées, premier investisseur de l’Etat.

Elle a rappelé, dans le contexte malgré tout difficile de crise sanitaire, la pertinence du plan Equipementiers spatiaux proposé en février dernier par Franck Poirrier, président de Sodern (cf. Air & Cosmos n°2678).

Elle a enfin officiellement précisé la fourniture par Sodern des détecteurs d’intrus des futurs satellites de reconnaissance français Syracuse 4A et 4B.

« C’est le même métier, nous explique Franck Poirrier. Un viseur d’étoiles gomme toutes les perturbations d’un fond de ciel pour ne laisser apparaître que les étoiles qui permettent de se positionner ; un chasseur d’intrus, il fait l’inverse. »

La visite s’est conclue par un long échange avec les salariés de l’entreprise.

 

Retrouvez notre reportage complet sur Sodern dans Air & Cosmos n°2694, paru le 26 juin 2020.

Répondre à () :


Captcha
GENDARME | 22/07/2020 06:07

J assiste aux réunions sur l' IA via le CREC. Cordialement,

| | Connexion | Inscription