0
Espace
La future grande station chinoise équipée d’un deuxième module
La future grande station chinoise équipée d’un deuxième module
© CNSA

| Pierre-François Mouriaux 229 mots

La future grande station chinoise équipée d’un deuxième module

La Chinese Space Station, dont le corps central avait été satellisé en avril 2021, a reçu le 24 juillet un deuxième élément : le laboratoire Wentian. Le complexe orbital chinois est désormais assemblé aux deux tiers.

Première inspection

Lancé le dimanche 24 juillet par une fusée Longue Marche 5B mise en œuvre depuis la base de Wenchang, au sud de la Chine, le module-laboratoire Wentian s'est amarré treize heures plus tard au module central Tianhe de la future grande station chinoise CSS (Chinese Space Station).

Les trois passagers de Shenzhou 14, qui ont débuté le 5 juin dernier l’occupation permanente de la CSS, ont pu pénétrer dans Wentian le 25 juillet vers 2 h 00, et effectuer une première inspection.

 

Un laboratoire multidisciplinaire

Wentian se divise en trois parties : une zone de travail, un sas et un espace de « ressources ».

L’ensemble pèse environ 23 t au décollage, et mesure 17,9 m de long.

Outre des fonctions de base redondantes avec celles du bloc de base (guidage, navigation, contrôle d'attitude de la CSS et alimentation électrique), le nouveau module offre des zones de couchage, des toilettes et une cuisine supplémentaires pour l’équipage, et sera désormais utilisé pour les sorties en scaphandre dans le vide.

Surtout, l’espace pressurisé de Wentian sera essentiellement dédié à la recherche en micropesanteur.

Enfin, Wentian dispose lui aussi d’un bras robotique, d’une longueur de 5 mètres.

 

Dernier élément à suivre cet automne

La CSS est désormais assemblé aux deux tiers, avec un décalage de seulement deux mois par rapport aux prévisions de mai 2021 (voir Air & Cosmos n°2734).

Le dernier élément, un second module-laboratoire baptisé Mengtian, est attendu cet automne.


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité