0
Défense
La famille d'hélicoptères Hawk passe le cap des 5.000 hélicoptères livrés
La famille d'hélicoptères Hawk passe le cap des 5.000 hélicoptères livrés
© Lockheed Martin

| Gaétan Powis 633 mots

La famille d'hélicoptères Hawk passe le cap des 5.000 hélicoptères livrés

Au départ centré sur l'hélicoptère de transport UH-60 Black Hawk, cette famille d'hélicoptères comprend désormais de nombreuses variantes militaires spécialisées dans des missions diverses (SAR, soutien aux forces spéciales, combat maritime, etc) et ce, à travers le monde entier.

Et de 5.000 !

Ce 20 janvier, Sikorsky, une des filiales de Lockheed Martin, a officiellement délivré son 5.000ème hélicoptère de la famille "Hawk". Ce dernier, du modèle de transport moyen UH-60M, a été livré à l'US Army. La famille d'hélicoptère Hawk se base sur l'hélicoptère de transport Black Hawk mais verra le développement d'un nombre important de variantes spécialisées dans des missions diverses :

  • HH-60 Jayhawk pour les missions SAR des Gardes Côtes américains (USCG)
  • MH-60 Pave Hawk pour les missions d'insertion et de récupérations de forces spéciales ainsi que les missions CSAR et MEDEVAC
  • SH-60 Seahawk pour les missions militaires en zone maritime comme le transport, la lutte de surface et sous-marine, etc.
  • UH-60 Black Hawk pour le transport de troupes et de matériels
  • FireHawk, spécialisé dans la lutte contre les incendies
  • Et bien d'autres encore (voir la vidéo ci-dessous)

Il faut noter que ce nombre est important et démontre clairement la réussite de cet hélicoptère. Il est toutefois surclassé en nombre d'appareils construits par Airbus Helicopters et son modèle AS350 Ecureuil, dont le 7.000ème exemplaire a été délivré récemment (article sur le sujet). Il est encore plus loin derrière en ce qui concerne le Bell UH-1 Iroquois (plus de 16.000 exemplaires) ou du recordman Mil Mi-8, avec plus de 17.000 exemplaires produits.

Une réussite à l'étranger, copie inclue, et aux USA !

Le Black Hawk et ses variantes sont utilisés dans 28 pays ; Australie, Jordanie, Philippines, Corée du Sud, etc. Son succès concerne aussi la Chine à partir des années 1980. A cette époque, la Force aérienne de l'armée populaire de libération (FAAPL) achète 24 S-70C-2 pour un montant de 140 millions de dollars. Forts de leurs capacités, le gouvernement chinois voudrait augmenter la flotte de Black Hawk mais le contexte politique avec les États-Unis change après les manifestations de la place Tian'anmen en 1989. Cela n'arrête toutefois pas le gouvernement chinois : les capacités de son industrie à copier des matériels existants permet à celle-ci, de faire voler pour la première fois son Z-20 à la fin de l'année 2013 et dont la ressemblance avec le Black Hawk est très frappante.

Il reste tout de même un hélicoptère majoritairement utilisé au sein de l'US Army. C'est d'ailleurs le premier utilisateur de Black Hawk au monde. Rien que pour les seules missions de transport et sans prendre en compte les versions spécialisées, l'US Army comprenait en 2021 approximativement 1.794 Black Hawk :

  • 50 UH-60A
  • 900 UH-60L
  • 838 UH-60M
  • 6 UH-60V

100 ans pour Sikorsky

En plus de cette annonce, l'hélicoptériste fête cette année un siècle d'existence. En effet, en 1923, Igor Sikorky décide de créer une entreprise spécialisée dans le développement et la construction d'avions et d'hydravion. Cette activité diminue toutefois jusqu'à disparaitre au début des années 1940.

A l'inverse, l'entreprise se concentre sur un type d'appareil peu visible dans le ciel à cette époque : l'hélicoptère. Dès 1939, le Vought-Sikorsky VS-300 prend les airs : ce n'est qu'un prototype mais il rentre tout de même dans l'histoire aéronautique américaine comme étant le premier hélicoptère américain à voler. Fort de ce succès et suite à la Seconde Guerre mondiale, l'US Army commande une version opérationnelle du VS-300 ; le R-4 est le premier hélicoptère opérationnel au sein de l'US Army Air Force (USAAF), ancêtre direct de l'USAF. Il sera suivi par d'autres hélicoptères militaires et leurs variantes spécialisées. Pour les modèles de base, il est possible de citer ;

  • Le S-61 (désignation d'entreprise) /SH-3 Sea King (désignation du Pentagone)
  • Le S-64 / CH-54 Tarhe
  • Le S-65 / CH-53 Sea Stallion
  • Le S-70 / UH-60 Black Hawk
  • Le S-80 / CH-53 Super Stallion
Un hélicoptère R-4 piloté par le commandant Frank Erikson, le père des hélicoptères au sein de l'USCG, et Igor Sikorsky.
Un hélicoptère R-4 piloté par le commandant Frank Erikson, le père des hélicoptères au sein de l'USCG, et Igor Sikorsky. © USCG
Un hélicoptère R-4 piloté par le commandant Frank Erikson, le père des hélicoptères au sein de l'USCG, et Igor Sikorsky.

états-unis Etats-Unis USA Sikorsky Lockheed Martin Black Hawk MH-60 MH-60R MH-60S UH-60 Seahawk Jayhawk Firehawk Hélicoptère Chine Z-20

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité