2
Défense
La 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque s'agrandit
La 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque s'agrandit
© Armée de l'Air et de l'Espace

| BOQUET Justine

La 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque s'agrandit

La 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque continue sa progression et accueille un deuxième escadron opérationnel de drones.

Base aérienne de Cognac.

Le 12 octobre, la base aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard « Commandant Ménard » a accueilli une cérémonie militaire venant célébrer l'expansion de la 33e ESRA (escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque). Recréée en septembre 2019, celle-ci continue de montée en puissance au fur et à mesure que la flotte de drones de l'Armée de l'Air et de l'Espace croît. C'est ainsi que le mois dernier, le deuxième escadron opérationnel de drones 2/33 Savoie et l'Escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) 15.033 Cognac ont vu le jour.


Miser sur les drones.

L'extension de la 33e ERSA est liée à un emploi de plus en plus important des drones MALE. De plus l'arrivée du block 5, pour lequel la France sera complètement autonome dans la mise en œuvre, nécessite plus de moyens. « Ainsi, les mécaniciens de l'ESTA 15.033 Cognac réaliseront l'ensemble des opérations de maintenance des systèmes Block 5 et l'escadron de drones 2/33 Savoie viendra renforcer les escadrons actuels pour assurer la montée en puissance et la préparation opérationnelle des équipages afin de répondre à la forte sollicitation opérationnelle », souligne ainsi l'Armée de l'Air et de l'Espace.


Livraison de Reaper.

Si l'AAE a d'ores et déjà réceptionné un premier système de drone Reaper Block 5, la livraison du second devrait intervenir dès le mois novembre. Ces systèmes seront progressivement modifiés afin d'emporter de nouveaux systèmes et armements. Le ministère des Armées annonce ainsi que dès fin 2021, les Reaper Block 5 emporteront « un pod de renseignement spécifique permettant le recueil de signaux d'origine électromagnétique, ainsi qu'un panel d'armements encore plus complet, comprenant des bombes GBU-49 (guidage GPS/Laser) et des missiles air-sol Hellfire en complément des bombes BGU-12 (guidage laser) ».

Répondre à () :


Captcha
patrico | 02/11/2020 13:47

Ah enfin une "bonne nouvelle" ! Une escadre Drone MALE de reconnaissance, surveillance et d attaque, qui prend forme ou progresse ! Alors maintenant vite 4 bases aux quatres sitations stratégiques Sud Ouest, Sud Est , Nord Ouest et Nord Est ! Mais surtout ce que je souhaite ( pour nos armées) c est un drone figther unmanned, effecteur , surveillance et attaque, HALE , ou multimissions toutes surfaces, mais Français ! Mais ce n est pas encore pour demain dommage pour mes réflexions passions. Merci a vous.

Max | 18/11/2020 13:05

Des Reaper Block 5 il nous en faut des dizaines !

| | Connexion | Inscription