0
Armées
L'Italie augmente d'1,8 milliard d'euros son financement du programme Tempest
L'Italie augmente d'1,8 milliard d'euros son financement du programme Tempest
© Ministère de la Défense britannique

| Dorian de Schaepmeester 516 mots

L'Italie augmente d'1,8 milliard d'euros son financement du programme Tempest

L'Italie a annoncé accroître son budget destiné au financement du projet de chasseur de sixième génération Tempest. Le gouvernement italien souhaite allouer 1,8 milliards d'euros supplémentaires au programme, réalisé en partenariat avec le Royaume-Uni, la Suède et le Japon.

Deux milliards d'euros supplémentaires pour le Tempest

Le futur avion de sixième génération Tempest voit son budget de conception augmenter considérablement, sous l'impulsion du gouvernement italien. Le 25 juillet, le Ministère de la Défense d'Italie publiait son budget triennal, compris de 2022 à 2024. Une annonce a été rapidement reprise dans les médias nationaux et spécialisés : l'augmentation de presque 2 milliards d'euros d'investissements dans le programme de système de combat aérien du futur (SCAF/FCAS) Tempest, jusqu'en 2036. Les années précédentes, l'Italie annonçait un financement à hauteur de 2 milliards d'euros, en parallèle des fonds alloués par le Royaume-Uni et la Suède. Avec cet effort financier, la participation de l'Italie augmente à 3,8 milliards d'euros. Le budget global de la Défense italienne connaît une croissance notable, passant de 16,8 milliards d'euros en 2021 à 18 milliards d'euros en 2022. 

Le gouvernement a déclaré débloquer 220 millions d'euros dès 2022 et 345 millions d'euros en 2023 pour le Tempest. Le reste de la somme sera fractionnée au cours de la prochaine décennie. À l'instar du SCAF franco-allemand, peu de détails ont été diffusés concernant l'évolution du projet Tempest, ce dernier ne devant pas être mis en service avant 2035.

Représentation du Tempest tel que pourrait être son architecture.
Représentation du Tempest tel que pourrait être son architecture. © BAE Systems
Représentation du Tempest tel que pourrait être son architecture.

Le remplaçant de l'Eurofighter entre en piste

Le projet Tempest est officiellement lancé en 2015, avec pour meneur la firme britannique BAE Systems. En 2019, l'Italie s'intègre au programme, suivie par la Suède en 2020. Pour chacun des deux pays s'impliquent la compagnie aéronautique Leonardo et le constructeur Saab. Si le Royaume-Uni et l'Italie souhaitent continuer à financer l'Eurofighter Typhoon, le Tempest de sixième génération pourrait être son remplaçant, à partir de 2025 et son hypothétique entrée en service. En 2021, le gouvernement de Boris Johnson allouait 2 milliards d'euros sur quatre ans au programme, qui pourrait permettre l'emploi de 62 000 travailleurs au cours des prochaines années

Peu d'éléments circulent sur les potentielles capacités et caractéristiques du Tempest. BAE Systems a dévoilé le design de l'appareil, minimaliste et dédié à la futilité. Selon certains médias, outre l'armement traditionnel équipé sur les avions de chasse, le Tempest pourrait emporter des armes à énergie dirigée ou voler en coordination avec des nuées de drones, technologie particulièrement étudiée au Royaume-Uni.

Le Japon rejoint la production du Tempest

En février 2022, The Guardian rapportait la participation du Japon au programme, jusqu'alors européen. Des ingénieurs nippons rejoignaient le consortium composé de BAE, Leonardo, Saab, Rolls-Royce et MBDA UK afin de travailler sur le moteur du futur aéronef. Selon le média 1945, les scientifiques japonais élaboreraient un système de capteurs ultra-performants, nommé Jaguar. Il permettrait à l'avion de détecter rapidement et avec une grande précision des cibles situées sur terre, en mer ou dans les airs. 

Jusqu'à son déploiement, les pays participant au consortium "Team Tempest" devraient continuer à financer l'Eurofighter et à acquérir des chasseurs principalement manufacturés aux États-Unis. Le Royaume-Uni compte 18 F-35 en service dans la Royal Air Force, mais pourrait en acquérir 74 de plus, selon le site Navy Lookout. L'Italie possède quant à elle 18 F-35, sur une commande initiale de 60 unités auprès de l'avionneur Lockheed Martin. 


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité