8
Défense
L'entrée en service du VH-92 présidentiel retardée par les défauts de son système de communication
L'entrée en service du VH-92 présidentiel retardée par les défauts de son système de communication
© USMC

| Gaétan Powis 638 mots

L'entrée en service du VH-92 présidentiel retardée par les défauts de son système de communication

Le futur modèle d'hélicoptère présidentiel américain est déjà entré dans sa phase d'IOC mais il ne peut entrer en service suite à une série de problèmes détectés sur son système de contrôle de mission. L'escadron HMX-1 du Corps des Marines devrait détenir un total de 23 hélicoptères VH-92 très prochainement.

Un hélicoptère en service... ou presque

Le 28 décembre, l'hélicoptère de transport présidentiel entrait officiellement dans sa phase d'IOC. Ce type d'hélicoptère doit permettre le remplacement des VH-60 et VH-3D de transports de VIP. A terme, le Corps des Marines américain (USMC) doit recevoir 23 VH-92 (dont deux d'essais). Dans son

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

JP | 04/05/2022 18:23

(JP) Entre le KC46, le VC 25B, l'inénarrable F35 et maintenant le VH92, il est permis de s'interroger quant à la compétence des industriels et des services fédéraux à gérer des programmes complexes. Les industriels européens devraient faire des offres de services : L'A330MRTT, le Rafale, les hélicoptères Airbus ou Leonardo (rappelons qu'il y a longtemps déjà, c'est un modèle Leonardo qui avait été choisi comme futur Marine One, la décision avait été annulée par l'administration Obama. Il en est de même avec le KC46, l'A330MRTT avait été choisi après appel d'offres. Le choix avait été annulé après une "réclamation" de Boeing qui s'était vu, in fine, attribué le marché au plus grand dam de l'Air Force, comme on peut le constater aujourd'hui).

| 04/05/2022 20:50

(JB) Il est certes permis de s’interroger mais ce n’est pas la question qui est importante, c’est la REPONSE ! Croyez vous vraiment avoir des leçons à donner à nos responsables industriels, politiques et militaires? Bien cordialement.

JP | 04/05/2022 18:37

(JP) (suite). J'ai oublié les projets de missiles hypersoniques américains pour lesquels le GAO a compté pas moins de 78 structures étatiques intervenants sur ces programmes qui accusent tous des difficultés et des retards conséquents (cf. l'article de Yann Cochennec dans A&C).

| 04/05/2022 21:28

(JB) Vous avez également oublié les avances US et les nos retards en matière d’avions furtifs, de missiles hypersoniques, de capacités de renseignements, de défense balistiques, etc, etc.

| 05/05/2022 08:25

L'US Navy disposera prochainement d'un drone embarqué capable de ravitailler en vol des avions de combat embarqués. Vous avez parlé de pertes de compétences côté USA ?

| 05/05/2022 21:43

(JP) Si l’UE avait privilégié les entreprises Européennes, plutôt qu’américaines, Dassault aurait été capable de faire du Neuron un remarquable ravitailleur pour nos Rafale ! Dassault a conçu l’avion qui est le meilleur au monde et qui le restera encore longtemps. Pourquoi l’UE ne favorise t elle pas Dassault???

JP | 06/05/2022 14:43

Merci de ne pas utiliser mon pseudo

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité