1
Défense
Kiev nationalise Motor Sich pour gêner Pékin
Kiev nationalise Motor Sich pour gêner Pékin

| Yannick Genty-Boudry 470 mots

Kiev nationalise Motor Sich pour gêner Pékin

Le gouvernement ukrainien a cédé à la pression de l'Union Européenne et de Washington pour empêcher le motoriste de passer sous le contrôle d'investisseurs chinois, et de permettre à Pékin de compenser son manque d'autonomie stratégique dans ce domaine. [...] (470 mots)

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Air & Cosmos
Déjà abonné ?

Répondre à () :


Captcha
Elyo | 15/03/2021 22:28

On présente la Chine comme un pays technologiquement avancé mais qui en même temps ne maîtrise pas la conception et la fabrication de moteurs aéronautiques de base et qui doit pour rattraper son retard se tourner vers l’Ukraine pour acquérir cette technologie. En même temps on prétend aussi que les chinois possèdent des. missiles hypersoniques qui demandent un savoir-faire encore plus exigeant pour leurs propulseurs !! Tout cela prouve en fait que dans ce domaine ils ont un retard qui semble insurmontable

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription