1
Défense
Kiev nationalise Motor Sich pour gêner Pékin
Kiev nationalise Motor Sich pour gêner Pékin

| Yannick Genty-Boudry

Kiev nationalise Motor Sich pour gêner Pékin

Le gouvernement ukrainien a cédé à la pression de l'Union Européenne et de Washington pour empêcher le motoriste de passer sous le contrôle d'investisseurs chinois, et de permettre à Pékin de compenser son manque d'autonomie stratégique dans ce domaine.

Le fournisseur de l'Armée Populaire

A l’issue d’une réunion ce jeudi 11 mars, le Conseil de sécurité et de la défense nationale Ukrainien a pris la décision de nationaliser Motor Sich, entreprise spécialisée dans la production et la maintenance de moteurs destinés aux avions, aux hélicoptères, aux missiles, et aux drones. Motor Sich a notamment permis à Pékin de réaliser des versions améliorées de l'AL-222-25F qui propulse l'avion d'entraînement chinois L-15, du Lotarev D-136 dédié à l'hélicoptère lourd Mi-26, et surtout du D-30-KP importé en 2002 qui équipe les bombardiers stratégiques H-6K et J. Mais aussi de développer la famille des moteurs WS300, 500 et 700 réservés eux aux drones et aux missiles de croisière.  

Décision géostratégique 

Suite aux sanctions économiques votées contre la Russie après l’invasion de la Crimée, le motoriste ukrainien a perdu plus de 40 % de son marché. Des fonds d’investissements chinois dont le Beijing Tianjiao Aviation Industry Investment Company ont alors progressivement racheté l’entreprise à partir de 2016 pour en prendre le contrôle. Les Etats-Unis, inquiets de la possibilité offerte au gouvernement chinois de disposer d'une autonomie stratégique dans ce domaine, ont alors pris des sanctions économiques, plaçant Motor Sich sur la liste noire du département d’état en janvier 2021. Malgré la volonté ukrainienne de se rapprocher de la Chine au travers du projet OBOR (One Belt, One Road), et le fait que Pékin représente le premier investisseur étranger dans le pays, Kiev a fait le choix d'une décision politique pour ne pas compromettre ses ambitions d'une future intégration dans l'Otan comme dans l'Union Européenne.

Dernière étape d’une longue procédure 

Cette nationalisation fait suite au gel des actions de Motor Sich par l’Ukraine depuis 2018. Les services de renseignements ukrainiens en avaient fait la demande après des soupçons de collusions avec des sociétés proches de l'armée chinoise. Les investisseurs chinois avaient alors lancé une action internationale, exigeant le paiement d’une compensation de 3,5 milliards de dollars. Cet épisode démontre donc, et contrairement à l'idée véhiculée par plusieurs experts occidentaux (y compris en France), que Pékin était bien en train de se doter des capacités technologiques nécessaires pour disposer d'une autonomie stratégique dans le domaine de la motorisation de ses plateformes aériennes. Une stratégie qui ne faisait que répéter celle déroulée en Ukraine avant et après 2000, pour créer une filière industrielle autonome dans le domaine des turbines à gaz destinées à la flotte navale chinoise. Motor Sich était une source d'autant plus précieuse qu'elle avait accès aux archives techniques du groupe russe Ivchenko, puisqu'elle assurait depuis des lustres la maintenance de ses moteurs. Aussi, après plusieurs années de captations technologiques, il est probable que cette nationalisation intervienne trop tard.

Pour en savoir plus sur la stratégie chinoise en termes de motorisation militaire, vous pouvez vous reporter au numéro 2715 d'Air&Cosmos publié le 18 décembre 2020. 

Répondre à () :


Captcha
Elyo | 15/03/2021 22:28

On présente la Chine comme un pays technologiquement avancé mais qui en même temps ne maîtrise pas la conception et la fabrication de moteurs aéronautiques de base et qui doit pour rattraper son retard se tourner vers l’Ukraine pour acquérir cette technologie. En même temps on prétend aussi que les chinois possèdent des. missiles hypersoniques qui demandent un savoir-faire encore plus exigeant pour leurs propulseurs !! Tout cela prouve en fait que dans ce domaine ils ont un retard qui semble insurmontable

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription