1
Aviation légère et d'affaires
Jets d’affaires : Airbus bouscule l’ordre établi
Jets d’affaires : Airbus bouscule l’ordre établi
© Airbus

| Antony Angrand 1653 mots

Jets d’affaires : Airbus bouscule l’ordre établi

Dans le segment des jets d’affaires à grande autonomie, Airbus a bousculé l’ordre établi fin 2021, lorsque le 14 décembre 2021 le premier ACJ TwoTwenty a réalisé son premier vol en décollant de l’aéroport de Mirabel, au Québec. Avec une cabine qui offre presque deux fois plus de volume que les Gulfstream G700 et autres futurs Falcon 10X, l’ACJ TwoTwenty bat la concurrence en reprenant ses arguments, ceux du confort.

Le point tournant

Un changement de donne. C’est ainsi que l’on pourrait qualifier l’arrivée de l’Airbus ACJ TwoTwenty dans le segment des jets d’affaires à [très] grande autonomie. Jusqu’alors, cette catégorie d’avions d’affaires était l’apanage de Gulfstream et Bombardier, lesquels ont été rejoints par Dassault Aviation depuis le lancement du programme

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

| 22/05/2022 18:52

Merci à l’auteur pour cet article très intéressant. De toute évidence, Airbus a été bien inspiré en "rachetant" le A220 qui est devenu une réussite technologique et qui ouvre des nouvelles perspectives à Airbus notamment au niveau de l’aviation d’affaires. Bien cordialement.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité